Reso-Climat Mali : Le GT/PLGC peaufine le plan d’action additionnel 2017

Les membres du Groupe thématique/Plaidoyer lobbying genre et communication (GT/PLGC) du Reso-Climat Mali ont organisé le 28 avril leur réunion statutaire à l’Asdap à Faladié-Séma. En mire : l’examen et l’adoption des rapports d’activités ainsi que l’élaboration d’un nouveau plan d’action additionnel au compte de l’année 2017.

La rencontre de vendredi dernier du GT/PLGC rentrait dans le cadre de la réunion périodique inscrite dans les principes de fonctionnement des groupes thématiques du Reso-Climat Mali qui regroupe près d’une centaine d’ONG membres.

Etaient à l’ordre du jour : l’examen et l’adoption des rapports d’activités et l’élaboration d’un plan additionnel pour boucler l’exercice 2017. Les travaux étaient présidés par le chef de file du Groupe thématique, Mme Kouyaté Goundo Sissoko.

Pour Mme Kouyaté, cette réunion vise à maintenir la dynamique du GT/PLGC pour l’atteinte des objectifs fixés dans l’exécution du Programme d’initiatives locales adaptation durables communautés rurales vulnérables aux changements climatiques (PIL-ADCC).

“En termes de bilan, on retient qu’en 2016, le Groupe a organisé une rencontre d’échanges et de mise à niveau de ses membres sur les concepts des changements climatiques, une conférence-débats sur l’autonomisation de la femme dans un contexte de changement climatique à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de la femme, la participation à la Quinzaine de l’environnement à travers l’organisation d’une conférence et l’animation de stands sur les acquis du Reso-Climat Mali à Bamako et à Kayes”, a précisé le chef de file du GT/PLGC. Et d’ajouter qu’en 2017, les activités ont été émaillées par l’organisation d’un atelier d’appropriation et d’application du document stratégique genre organisé les 23 et 24 février 2017.

Il a permis l’élaboration d’un plan d’action de mise en application des orientations stratégiques de la politique genre du Reso-Climat en 2017. S’y ajoute l’atelier sur l’intégration de la dimension genre dans la planification du développement local dans les zones d’intervention du PIL-ADCC avec les ONG porteuses de projet et les élus des zones d’intervention des projets. C’était les 15, 16 et 17 mai 2016 à la Maison des aînés.

Après un examen minutieux, les membres du GT/PLGC ont, à l’unanimité, adopté les rapports d’activités.

Il est prévu une formation sur les techniques de communication et l’organisation de trois réunions de travail périodiques ; la participation à la Quinzaine de l’environnement 2017 et au Forum de l’environnement national (Fena), etc.

Ousmane Daou

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here