Football : Alain Giresse reste le sélectionneur des Aigles du Mali

Invité à démissionner après la CAN par Boubacar Baba Diarra, le président de la Fédération malienne de football (Femafoot), Alain Giresse ira finalement au bout de son contrat, qui expire fin novembre.

Alain Giresse est arrivé le lundi 1er mai à Bamako. Aux dernières nouvelles, l’ancien milieu de terrain de l’équipe de France et des Girondins de Bordeaux n’a pas eu à subir d’agressions physiques, comme l’avait sous-entendu Boubacar Baba Diarra, le président de la Femafoot il y a quelques mois.

Après l’élimination des Aigles au premier tour de la CAN 2017, le dirigeant avait en effet conseillé au sélectionneur de ne pas revenir trop vite au Mali, expliquant qu’il lui « serait difficile d’assurer sa sécurité ». Il lui avait même conseillé de démissionner, alors que le contrat du Français courait jusqu’au mois de novembre 2017.
Un limogeage qui aurait coûté cher

Malgré ces déclarations du président de la Femafoot, Alain Giresse a entamé en début de semaine son deuxième voyage post-CAN au Mali, et devrait réitérer plusieurs fois d’ici novembre, puisqu’il pourra finalement aller au bout de son contrat, nous explique une source proche du gouvernement.


Source : Africatime

Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here