Lancement des travaux de la route Banconi–Dialakorodji-Safo-Dabani–Nossombougou : IBK redonne espoir !

Hier jeudi, 3 mai 2017, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a présidé sur le terrain de l école fondamentale de Dialakorodji, la cérémonie de lancement des travaux de construction et de bitumage de la route Banconi-Dialakorodji-Safo-Dabani-Nossombougou, longue de 56 km. C’était en présence du ministre de l’Equipement et du Désenclavement, Mme Traoré Seynabou DIOP, du président de l’Assemblée nationale, Issaka Sidibé, des autorités administratives et politiques de la région de Koulikoro et des notabilités de Bamako. Ces travaux d’un montant de 27 .729.986.552 FCFA entièrement financé sur le budget national, seront réalisés par l’entreprise COGEB INTERNATIONAL dans un délai d’exécution de quinze mois hors saison des pluies.

Les prestations de contrôle et de surveillance des travaux sont confiées provisoirement au groupement de bureaux d’études SEFCO CI-SEFCO BF-GEDUR IC. Cette offensive présidentielle permettra de créer des emplois, de faciliter l’écoulement des produits agricoles, de favoriser l’intégration régionale et de réduire considérablement la pauvreté. Le lancement de ces travaux routiers consacre la marche du Mali vers l’émergence et s’inscrit également dans le cadre de la réalisation du programme présidentiel, « pour le bonheur des Maliens ». Grande a été la mobilisation des populations de Dialakorodji et des communes voisines pour rehausser l’éclat de cet événement historique.

Ce projet fait partie intégrante des projets routiers prioritaires 2016-2018 qui s’inscrivent dans le cadre de la matérialisation de la volonté du Président de la République de réaliser des projets de développement au bénéfice des populations et de créer des emplois pour les jeunes, ainsi que dans les politiques et stratégies de développement du pays. La route dont les travaux de construction viennent d’être lancés vise d’une part à relier la RN3 à la RN27 et d’une part de décongestionner le trafic à l’intérieur de la ville de Bamako et d’améliorer la sécurité des usagers et des populations en général.

Du haut de ses 100 ans, le chef de village de Dialakorodji, Dramane S Coulibaly, a salué cette initiative des plus hautes autorités de la république, avant de remercier le président IBK pour sa promesse tenue.

A sa suite, le maire de Dialakorodji, Oumar Guido a déclaré que la date du 3 mai 2017 restera gravée dans la mémoire des populations de sa commune pour toujours. Il a pour sa part sollicité les autorités pour l’établissement d’un partenariat public-privé dans l’entretien des routes.

Pour sa part, le ministre de l’Equipement et du Désenclavement, Mme Traoré Seynabou DIOP, a d’abord remercié le chef de l’Etat pour avoir accepté de rehausser l’éclat de cette cérémonie en la présidant. Selon elle, ce lancement signifie d’une part que le Mali bouge, se construit et se forge, d’autre part consacre la constance du gouvernement dans ses actions et sa volonté à mettre des projets structurants toujours orientés vers la productivité en dépit des multiples défis qui l’assaillent. Au président de la République, elle dira : « vous redonnez l’espoir grâce à cette cérémonie ». Mme Traoré Seynabou DIOP a rassuré le président de la République que toutes les instructions ont été données à la Direction nationale des routes et au bureau de contrôle pour la bonne réalisation du projet. Selon le ministre Diop, cette cérémonie est la première de lancement d’une série de cinq projets routiers dans les régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, et Ségou, qui seront réalisés à plus de 123 milliards de FCFA. A l’en croire, le projet de société « Le Mali d’bord », c’est également la réalisation de routes pour contribuer au renforcement des échanges commerciaux et de l’intégration, à la création de richesse et à la valorisation des potentialités agricoles et minières du Mali.

A cette occasion, la patronne de L’Equipement et du Désenclavement, a entretenu l’assistance sur son concernant l’entretien, la construction et la réhabilitation des routes et des ponts. A ses dires, le gouvernement entreprendra des actions pour rechercher ou boucler le financement des projets de bitumage des routes comme Nioro-Yélimané- Dialaka, Sikasso-Segoua en 2X2. Pour conclure, Mme Traoré Seynabou Diop a laissé entendre que l’ambition première de son département demeure l’amélioration des conditions de vie des populations à travers le développement et la promotion des infrastructures routières.

A la fin de ces différentes interventions, le Chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keïta, a bord d’un Caterpillar, a lancé les travaux de construction de cette route avant d’accorder une interview à la presse. Dans cette interview IBK, il a insisté sur la rigueur dans le suivi des travaux, mais aussi et le respect du délai et la qualité des prestations.

Moussa Koné

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here