Pour ses efforts en faveur de la paix au Mali : Le Guide spirituel Ousmane Madani Haïdara, couronné par la Commune I

57

«Aimer son pays est un autre acte d’adoration de Dieu», a coutume de dire dans ses prêches, Cheick Chérif Ousmane Madani Haïdara. Le Guide spirituel ne s’est pas limité à cette profession de foi, il l’a matérialisé en prenant plusieurs initiatives visant à ramener la paix dans notre pays après l’éclatement de la crise sécuritaire, en 2012.

Lors du coup d’Etat de la junte de Kati, le 22 mars 2012, le Président du Groupement des leaders religieux et musulmans, Ousmane Madani Haïdara, était à la tête d’une délégation de la société civile, qui a négocié auprès de Amadou Aya Sanogo, Chef de la junte, la libération des personnalités politiques, dont des membres du gouvernement, faits prisonniers et gardés à Kati dans des conditions inhumaines. Au plus profond de la crise sécuritaire éclatée en 2012, le Président du Groupement des leaders religieux et musulmans a senti son pays solliciter son concours. Ainsi, à la tête d’une plateforme d’organisations de la société civile du Mali, son organisation a pris part à plusieurs initiatives pour soutenir les autorités de notre pays à travers l’organisation des marches pacifiques, meeting, conférences de presse, des rencontres avec les autorités nationales, avec des Ambassadeurs accrédités dans notre pays. Le Président du Groupement des leaders religieux et musulmans a également pris part à des voyages de plaidoyer auprès de pays amis, en Europe et auprès d’institutions internationales, afin de solliciter leur soutien en faveur pour le retour de la paix dans notre pays. Au moment où le soulagement commence à revenir, certains fils du pays ont tenu à témoigner leur reconnaissance au Guide spirituel des Ançar-dine. Lors d’une cérémonie organisée à la mairie de la Commune I, les autorités municipales ont remis au Guide des Ançar Dine international un trophée de reconnaissance pour ses efforts inlassables tout au long de la crise que notre pays a traversé. Cette cérémonie de couronnement fut une grande rencontre à laquelle ont assisté les Chefs coutumiers des neuf (9) quartiers de la Commune I du District de Bamako.

Participer au développement de son pays, un devoir pour chaque citoyen

Telle est la conviction du Président d’Ançar Dine international. En effet, pour ceux qui s’en souviennent, Ousmane Madani Haïdara n’a pas attendu la crise pour s’intéresser à son pays. Le développement de sa patrie a toujours été un souci majeur pour le Guide spirituel qui a multiplié les actions humanitaires en faveur des couches sociales vulnérables, à travers notamment des donations de vivres. Au nombre de ces initiatives, figurent également l’ouverture de plusieurs centres de santé et de structures de soins pour améliorer la prise en charge des personnes aux revenus modestes.

Derrière ces actions de solidarité du Guide religieux certains pouvaient soupçonner Ousmane Madani Haïdara de glisser sur le terrain de la politique. Ce qui semble un mauvais procès d’intention pour le Guide spirituel dont le discours n’a jamais varié : «Les Religieux ne font pas de politique…Mais les Religieux doivent participer aux actions de développement de leur pays », a déclaré le Guide spirituel de Banconi pour répondre à tous ceux qui lui prêtent des ambitions politiques.

Sory Coulibaly

 


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here