Résolution des doléances sociales : Le peuple terrasse le régime

Quelle posture faut-il adopter face aux gouvernants maliens pour avoir gain de cause ? Le rapport de force bien sûr ! Quelques évènements nous le prouvent. D’abord les rebelles au nord du Mali. Malgré leurs attitudes sans intérêt pour le Mali, ils bénéficient de la bonté de nos gouvernants. Ils sont dorlotés et à chaque fois qu’ils menacent de descendre du train d’IBK, ils reçoivent des enveloppes dodues. 200 millions, 400 millions parfois plus.

Le peuple, précisément les fonctionnaires maliens, a compris cela. Après avoir adopté la méthode du dialogue sans résultats escomptés, il est passé par le rapport de force. Et cela a payé. Les agents de santé sont allés en grève illimitée et après  plus de 30 jours sans service, sauf le minimum, le régime a finalement accepté leurs doléances. Quant aux enseignants du fondamental et le secondaire, c’était le même cas. Au bout du compte, le gouvernement a courbé l’échine. Mardi soir, suite à une réunion  avec les syndicats, il a cédé en acceptant les propositions des enseignants.

Une victoire du peuple qui prouve que face au régime IBK, il faut la force pour avoir sa part.

Boubacar Yalkoué


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here