Hygiène publique : Les acteurs se penchent sur deux projets de loi

Pour prévenir certaines maladies, le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique a animé une conférence de presse  sur deux projets de loi. Il s’agit d’un décret régissant  l’hygiène de l’habitat en République du Mali et un décret régissant l’hygiène de la restauration collective en République du Mali. C’était en présence de plusieurs acteurs de la santé dans une salle de conférence du bâtiment 11 qu’abrite le département de la Santé.

Le gouvernement a adopté mercredi  deux projets de loi. Il s’agit du décret régissant  l’hygiène de l’habitat en République du Mali et un décret régissant l’hygiène de la restauration collective en République du Mali. Pour éclairer la lanterne des journalistes, le MSHP a organisé hier une conférence de presse.

S’agissant du premier décret,  Mme Djiguiba Zeynabou Touré, conseiller technique au ministère de la Santé, a rappelé que l’insalubrité des lieux d’habitations est le reflet des pratiques néfastes résultant de la non application des mesures d’hygiène en milieu domestique. Elle a fait savoir que l’exposition aux contaminants est accrue en milieu domestique à travers l’eau de boisson, les aliments, l’air intérieur, les infestations par les nuisibles, le contact/ cohabitation avec les animaux. Elle a ajouté aussi que l’hygiène de l’habitat est l’ensemble des pratiques et mesures prises par les ménages pour préserver leur santé contre les effets nocifs résultant des facteurs physiques, biologiques ou chimiques.

Concernant  le second décret, Mme Djiguiba a expliqué que la restauration collective est toute activité de préparation, de conservation, de vente et de distribution des aliments divers destinés à la consommation de plusieurs personnes et servis dans les établissements ou sur la voie publique.

Pendant près de  deux heures, les acteurs du secteur de la santé ont expliqué la nécessité des deux décrets pour notre pays qui dispose depuis 1996 d’une Politique nationale d’hygiène publique. Cette politique fut actualisée en juin 2004 en politique nationale de Santé-Environnement pour mieux gérer l’interface notamment les répercussions des facteurs environnementaux sur l’état de santé des populations.

Mme Djiguiba Zeynabou Touré a invité la population au respect de ces décrets qui seront très prochainement mis en application sur toute l’étendue du territoire.

Adama Diabaté

Stagiaire


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here