Reproduction et planification familiale: Les honorables députés à l’école de la santé de la reproduction

La coalition des organisations de la société civile pour le repositionnement de la planification familiale en collaboration avec la commission de la santé, du développement social et de la solidarité de l’Assemblée nationale a initié un atelier à l’intention des honorables députés, assistants parlementaires sur les activités de plaidoyer et dialogue en faveur de repositionnement de la planification familiale. Sous le thème :’’ dialogue politique en faveur de la santé de la reproduction et de la planification familiale’’.

C’était le mardi 2 mai 2017 dans la salle de la commission de la santé, du développement social et de la solidarité de l’Assemblée nationale.

La cérémonie d’ouverture était présidée par le président de ladite commission,l’honorable Dr Boubacar Dianguiné Sissoko, député élu à Bafoulabéavec à ses côtés le Dr Souleymane Dolo, secrétaire général de la coalition des organisations de la société civile pour le repositionnement de la planification familiale et non moins Directeur exécutif du groupe pivot santé.

L’honorable Dr Boubacar Dianguiné Sissoko dira dans son adresse que la santé des jeunes et des adolescents est une préoccupation majeure pour notre gouvernement.
Il a rappelé que la problématique liée à celle-ci est très complexe et multifactorielle nonobstant les efforts entrepris par l’Etat qui sont de loin non négligeables et ont certainement contribué à réduire substantiellement la mortalité maternelle et infantile dans notre pays.

Il estd’une impérieuse nécessité que des actions efficaces soient faites pour soutenir la santé et le développement des adolescents et cela nécessite l’intervention d’un ensemble d’acteurs.

Selon le secrétaire général des COSC/PF /Mali, l’objectif de cette rencontre est d’amener les parlementaires à ouvrir le dialogue politique sur le repositionnement de la planification familiale. Pour Dr Souleymane Dolo, ce sera l’occasion de discuter avec les honorables députés sur cette question préoccupante. Il a déclaré que la planification familiale existe pour tout le monde.

Au cours de cet atelier, il y a eu des échanges fructueux et constructifs sur la loi n° 02-044/ du 24 juin 2002 relative à la santé de la reproduction et d’autres importantes recommandations ont été formulées.

Mamadou Sissoko

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here