Gouvernance de l’internet : La participation malienne restituée

La salle de conférence de l’AGETIC, sise à ACI 2000, a abrité samedi dernier la conférence-débats de restitution de la participation malienne au forum de la Gouvernance de l’Internet (FGI). La cérémonie d’ouverture était présidée par le Directeur général de l’AGETIC, M. Hamed Salif Camara, en présence de plusieurs personnalités parmi lesquelles l’ancienne Ministre Mme Gakou Salamata Fofana, présidente de la FIMA (Femmes Ingénieurs du Mali) et du Modérateur de la conférence, M. Mamadou Iam Diallo, ancien président d’ISOC-Mali.

En effet, certains membres du chapitre malien d’Internet Society (ISOC-Mali), à savoir Melle Oumou Sangaré et Dally Diallo ont participé aux différentes activités relatives à la Gouvernance de l’Internet. Oumou Sangaré pour le programme [email protected] de l’ISOC (Internet Society), à Mexico au Mexique, et Dally Diallo à la formation des formateurs sur la gouvernance de l’Internet à Ouagadougou au Burkina Faso.

Dans son mot de bienvenue, le Directeur général de l’AGETIC a vivement salué cette initiative des jeunes participants au forum sur la Gouvernance de l’Internet qui ont voulu restituer les travaux de leur rencontre à leurs camarades. En tant que parrain, il a mis l’accent sur l’importance des Nouvelles Technologies de l’information et de la communication et sur l’engagement du gouvernement afin que les couches les plus défavorisées puissent accéder aux NTIC et partout où elles se trouvent. Dans l’atteinte de cet objectif, a souligné M. Hamed Salif Camara, l’AGETIC jouera toute sa partition. Très prochainement, des zones les plus reculées seront desservies en TIC.

La présidente de Internet Society-Mali (ISOC-Mali) s’est penchée sur l’importance des NTIC qui sont devenues des outils indispensables dans le monde entier. Mme Berthé Awa Diallo a encouragé les Maliens à l’utilisation efficiente des NTIC. Dans ce cadre, elle a appelé les plus hautes autorités à s’impliquer pour le bonheur de toute la communauté.

Les activités du forum sur la Gouvernance de l’internet visent à emmener plus de jeunes à participer au forum sur la gouvernance de l’Internet (FGI), et les impliquer dans les activités et discussions sur la gouvernance de l’Internet afin de comprendre son écosystème.

Cette rencontre d’échanges d’informations a permis aux différents boursiers de partager leurs expériences avec le reste des acteurs nationaux.

Pour rappel, le forum de la gouvernance de l’internet fut initié en 2006 et se tient chaque année, dans des différents pays. Il a pour but de discuter de l’avenir et des contraintes actuelles liées à l’évolution de l’Internet.

Cette conférence a été l’occasion pour ISOC-Mali de lancer le débat au niveau national sur la gouvernance de l’Internet.

Cette conférence-débat a été marquée par trois communications, à savoir : concept et opportunités du programme [email protected] de l’ISOC par Melle Oumou Sangaré ; avantages de l’implication des acteurs maliens dans le processus de la gouvernance de l’Internet par M. Dally Diallo et l’Internet divertissement – atout pour le développement citoyen par M. Tidiani Togola.

Youssouf SANGARÉ


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here