La charte de KouroukanFouga : Classé patrimoine culturel immatériel

Les représentants du mandé primitif et leurs alliés, réunis en 1236 à KouroukanFouga (actuel cercle de Kangaba) après l’historique bataille de Kirina adopté plusieurs charte pour régir la vie du grand ensemble mandingue. Classé patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’Unesco depuis en 2009.
La charte KouroukanFouga ou du Mandé est un ensemble des règles juridiques proclamé en 1236 à KouroukanFouga par Soundjata Keita (1190-1255). Elle fut la constitution de l’empire mandingue (Empire du Mali). Elle est l’un des premiers textes à vocation de constitutionnelle connu dans le monde a l’image de la magna carte britannique (1215).

Elle est composée de quarante quatre (44) articles élaborés à Kankan lors de l’atelier régional de concertation entre les communicateurs et les traditionnalistes malinkés tenus du 3 au 12 Mars 1992.Cette charte à pour l’objectif l’organisation de la société civile, la division du travail, la gestion des conflits, l’hospitalité, la coexistence pacifique et la tolérance. C’est dans ce cadre qu’elle a été classée dans le patrimoine culturel de l’Unesco en 2009

Ainsi pour valoriser plus le 10 Mars dernier le gouvernement du Mali a adopté un projet de loi portant la révision de la constitution du 25 février 1992. Le dit projet de loi, a fait référence dans son préambule à la charte de Kourou ka Fouga ou Charte du Mandé adopté en 1236 pour valoriser le patrimoine culturel et historique du Mali.

Abdoul Karim Hadji SANGARE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here