Le programme d’Emmanuel Macron en quelques points

Voici en quelques points les lignes de force du programme d’Emmanuel Macron, élu dimanche président de la République avec 65,8% des voix.

EUROPE: Emmanuel Macron était le seul candidat ouvertement proeuropéen de cette campagne. L’Europe est “au coeur de notre projet” martèle Macron, pour qui l’axe Paris-Berlin constitue le moteur de l’Union. Il propose la création d’un Fonds européen de défense afin de financer des équipements militaires communs. Il veut également mettre sur pied un budget de la zone euro, qui disposerait de son Parlement, de son ministre de l’Economie et des Finances.

INSTITUTIONS: Emmanuel Macron veut instaurer une dose de proportionnelle dans le système électoral, actuellement scrutin majoritaire, afin de “mieux représenter le pluralisme de notre vie politique”. Il s’agit d’une des conditions de l’alliance scellée avec François Bayrou. S’il est élu président, il entend également rendre compte de ses engagement une fois par an devant l’Assemblée nationale. Il estime par ailleurs que les ministres doivent être plus auditionnés par les commissions parlementaires.

FISCALITE: L’ancien ministre de l’Economie prévoit de faire baisser l’impôt sur les sociétés de 33,3% à 25% et de concentrer l’impôt sur la fortune sur le patrimoine immobilier, en excluant le patrimoine financier. Il propose l’exonération de la taxe habitation pour 80% des ménages français. Une des mesures phares annoncées en matière économique est le lancement d’un plan d’investissement de 50 milliards d’euros, dont 15 milliards pour la formation et 15 milliards pour la transition écologique.

SECURITE SOCIALE: Le président élu veut harmoniser les régimes de retraite afin de “mettre fin aux inégalités entre fonctionnaires et salariés du privé”. Il ne veut pas modifier l’âge de départ à la retraite. Il entend également réformer l’assurance chômage pour la simplifier.

EMPLOI: M. Macron veut rétablir l’exonération de cotisations sociales pour les heures supplémentaires, mise en place sous la présidence de Nicolas Sarkozy avant d’être abrogée par François Hollande.

EDUCATION: Emmanuel Macron veut créer 4.000 à 5.000 postes d’enseignants, malgré sa volonté de supprimer 120.000 places de fonctionnaires. Il souhaite également accorder plus d’autonomie aux communes pour organiser l’enseignement. Emmanuel Macron a expliqué vouloir limiter le nombre d’élèves à 12 dans les classes des deux premières années de l’enseignement primaire dans les zones défavorisées.

JUSTICE: Le nouveau président promet 10.000 postes de polices et de gendarmes en plus au cours du quinquennat. Il a affiché sa volonté de voir toute peine judiciaire prononcée exécutée et veut créer 15.000 nouvelles places en prison.

ENVIRONNEMENT: Emmanuel Macron ambitionne de doubler la capacité de la France en énergie éolienne et photovoltaïque. Il souhaite parallèlement diminuer la dépendance française au nucléaire, alors que l’Hexagone est le pays le plus nucléarisé au monde. Il s’oppose par ailleurs à l’exploitation du gaz de schiste.

Par: 7sur7.be
7/05/17 – 22h40  Source: Belga



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here