Mort du supporter Djoliba AC, Diakaridia Traoré dit Zacki : L’éclairage de Mohamed Lamine Haidara dit Mao –

Le 25 avril 2017, à Hèrèmakono le siège social du club Djoliba AC, suite à un affrontement ou règlement de compte, l’un des supporters dudit club du nom de Diakaridia Traoré dit Zacki, âgée de 45 ans, marié deux femmes et père d’une dizaine d’enfants a été battu à mort par d’autres supporters de même club. Comme en témoignent certains observateurs cet incident malheureux est la suite d’un affrontement survenu entre les Djolibistes de l’intérieur et ceux de l’extérieur.

Suite à la mort de ce supporter fidèle du club Djoliba AC qui depuis des années a consacré sa vie pour la cause de son club préféré, trois plaintes ont été introduite au niveau du tribunal de la Commune V du district de Bamako contre X par le Président du club, et la famille du défunt.

Pour donner le maximum d’informations sur la circonstance de la mort de Zacki, le président du Djoliba AC, Mohamed Lamine Haidara dit Mao a animé un point de presse dans son domicile sis à Niaréla. C’était le mercredi 3 mai dernier. A cette occasion il éait accompagné par plusieurs témoins oculaires lors de l’affrontement, ainsi que de certains blessés. Ce point de presse a débuté par des prières et des bénédictions pour le repos éternel de l’âme du défunt, ainsi que prompt établissement aux blesses.

D’entré de jeu, Mohamed Lamine Haidara dit Mao, a rappelé qu’il fallait attendre les sacrifices des 3ème et 7ème jours du défunt avant de s’aventurer sur les circonstances de sa mort. Le jour de l’affrontement qui a coûté la vie a Diakaridia Traoré,  Mohamed Lamine Haidara dit Mao a précisé qu’il n’était pas lui-même à Hèrèmakono.

Parmi des témoins, Moussa Diarra a fait savoir que ” le jour de l’affrontement, il y avait un groupe d’hommes qui s’opposaient à l’entrée dans le terrain du Djoliba AC à ceux et celles qui ne sont pas du côté de l’ancien président du club, Tidiane Niambélé. Aussi nos camarades qui sont à la côte de Mao ont été agressés. Dieu merci, j’ai été échappé à l’agression de ces jeunes supporters du camp de Niambélé lourdement armés des machettes et de gourdins” a-t-il déclaré.

Dans ses témoignages, Banidie Traoré a dévoilé qu’il connait les noms de tous les agresseurs. Avant de promettre qu’il dévoilera tous les noms dans les jours à venir.

En poursuivant ses témoignages, Banidie Traoré, a dit que ses jeunes supporters missionnaires de Tidiane Niambélé, ont agressé de manière violente Diakaridia Traoré dit Zacki. Ce dernier a succombé à ses blessures avant d’arriver à l’Hôpital.

Quand j’ai été informé par rapport à l’affrontement entre supporters du même club à Hèrèmakono, immédiatement j’ai informé le Commissaire du 4ème Arrondissement, a rappelé Mohamed Lamine Haidara dit Mao.

Rappelons que cette affaire de mort d’homme se trouve devant le tribunal de la Commune V du District de Bamako. Avec trois plaintes déposées : deux par Mohamed lamine Haidara dit Mao et une autre plainte déposée par la famille du défunt.

Pour le règlement de cette affaire, Mao a promis de creuser jusqu’au bout. Car selon lui, ce genre de comportement ne peut pas toléré dans le milieu du Football. Il a par ailleurs, déclaré que le Club Djoliba AC est une grande famille qui appartient à tout le monde en général et des djolibistes en particulier. Pour que cet incident malheureux ne reproduise plus, Mohamed Lamine Haïdara dit Mao, a invité les militants et sympathisants du club à enterrer la hache de guerre et se donner la main pour le développement de leur équipe.

Cette crise profonde que traverse la grande famille du Djoliba AC interpelle les plus hautes autorités du pays pour trouver une solution définitive de cette crise qui n’a que trop duré.

 

AMTouré


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here