Championnat national : Le Djoliba marche sur l’AS Black Star

Sous la houlette d’un Mohamed B. Traoré étincellent, les Rouges ont fait parler la poudre devant les joueurs de Badalabougou dominés sur le score, sans appel, de 5-0. Les Tigres de LC. BA ont également allumé un feu d’artifice face au CSD sèchement battu 5-1. Au total, 26 buts ont été marqués en 8 rencontres

Après plus de deux mois d’interruption, conséquence de la longue crise qui a secoué le football national, le championnat national a repris ses droits, le week-end dernier, avec la 7è journée. Comme il fallait s’y attendre, les effets de la crise se sont faits sentir à tous les niveaux et ont frappé de plein fouet certaines formations. C’est le cas du promu de la ligue de football du district, l’AS Black star qui a complètement sombré face au Djoliba, s’inclinant par le score, sans appel, de 5-0. La rencontre qui s’est disputée lundi au stade du 26 Mars, a été un vrai cauchemar pour les joueurs de Badalabougou qui ont assisté impuissants à la démonstration des Rouges. «Rien n’a marché pour nous aujourd’hui. Cela peut s’expliquer par le fait que le championnat était arrêté. Nous-mêmes, nous n’avions plus d’espoir, nous avions arrêté les entraînements. Les joueurs ont repris le chemin du terrain il y a juste dix jours. Physiquement, les jeunes n’étaient pas prêts», avouera l’entraîneur de l’AS Black star, Seydina Dia. Les cinq buts du Djoliba ont été marqués par Mohamed B. Traoré (11è et 31è min), Moussa Sissoko (47è min), Mamadou M. Coulibaly (72è min) et Mamadou Sow (85è min s.p). Lundi, au stade du 26 Mars, Moussa Bagayoko et ses coéquipiers ont été méconnaissables face aux Rouges de Hérémakono. En 90 minutes de jeu, ils n’ont obtenu que deux occasions nettes : une frappe puissante de Moussa Bagayoko repoussée des deux mains par Adama Keïta (54è) et une tentative d’Abdoulaye Saye qui s’écrasera sur la barre transversale du portier djolibiste (56è min). C’est peu, trop peu pour espérer tenir tête à une grosse pointure comme le Djoliba. Le festival offensif des pensionnaires de Hérémakono a commencé dès la 11è minute, avec l’ouverture du score par Mohamed B. Traoré qui concluait ainsi une belle action collective (11è min, 0-1). Peu après la demi-heure, le transfuge de LC. BA permet aux siens de réaliser le break. A la réception d’un long centre dans le dos de la défense adverse, le jeune attaquant s’infiltre dans la surface de réparation adverse, efface le portier de Badalabougou, avant de marquer comme à l’entraînement (31è min, 0-2). Auparavant, les Rouges avaient raté deux occasions nettes par Cheick Tidiane Niang (22è minute) et Moussa Sissoko qui se présentera seul devant le gardien Harouna Dia, avant de rater le cadre (29è min). Dès la reprise, le Djoliba tue définitivement le suspense grâce à Moussa Sissoko qui porte le score à 3-0, suite à un exploit personnel (47è min). Le coach Fanyieri Diarra pouvait alors faire tourner son effectif. Il lance Mamadou Sow et Mamadou M. Coulibaly dans le grand bain. Ceux-ci se mettent en exergue dès leur apparition sur le terrain. A la 72è minute, le premier lance dans le dos de la défense adverse, Moussa Coulibaly qui contrôle bien le cuir du pied pour ajuster le gardien de l’AS Black star et huit minutes plus tard, ce sera au tour de Mamadou de clôturer le festival offensif de son équipe, en transformant le penalty qu’il a lui-même provoqué (85è min, 0-5). «Je félicite mes jeunes qui ont réalisé une grande performance aujourd’hui (lundi, ndlr). Pendant la période morte, on n’a pas arrêté les entraînements, au contraire, l’équipe a beaucoup travaillé. Je pense que ce succès est le fruit du travail effectué par les joueurs. Je suis très content pour eux mais le championnat est une course de fond et notre position n’est pas enviable pour le moment», a commenté l’entraîneur du Djoliba, Fanyeri Diarra. Outre le Djoliba, deux autres équipes se sont illustrées, lors de cette 7è journée du championnat. Il s’agit de LC. BA qui a malmené 5-1 le CSD et l’AS Bakarydjan qui s’est imposée 4-0 devant l’AS Nianan. L’US Bougouni et le COB ont également réalisé une bonne opération en dominant, respectivement, le Réal et les Onze Créateurs sur le même score de 2-0, alors que l’USC Kita l’a emporté sur le fil 2-1 face au CSK. Quant à l’USFAS et au Mamahira de Kati, ils se sont neutralisés (2-2), tout comme l’ASB et le Stade malien qui n’ont pu se départager (1-1).

Boubacar THIERO

Lundi 8 mai au stade du 26 Mars AS BS-Djoliba : 0-5 Buts de Mohamed B. Traoré (11è et 31è min), Moussa Sissoko (47è min), Mamadou M. Coulibaly (72è min) et Mamadou Sow (85è min s.p).

Arbitrage d’Aly Sangho assisté de Nouhoum Bamba et Bréhima Konaté. AS Black star : Harouna Dia, Ousmane Diarra (Amadou Coulibaly), Tiémoko Dicko, Idrissa Diarra, Bourama Doumbia, Adama Dembélé (Bamoussa Kaba), Mamadou Camara (Moussa Traoré), Macky Sy, Moussa Bagayoko (cap), Abdoulaye Saye, Chaka Ballo.

Entraîneur : Seydina Dia. Djoliba : Adama Keïta, Seydou Diallo (cap), Daouda Traoré, Nouhoum Koné, Broulaye Sangaré, Gaoussou Doumbia, Aliou Dieng, Mohamed B. Traoré (Mamadou Sow), Moussa Sissoko, Cheick T. Niang (Kalifa Diambou), Oumar Kida (Mamadou M. Coulibaly). Entraîneur : Fanyeri Diarra. TOUS

LES RESULTATS

AS Black star-Djoliba : 0-5

COB- Onze Créateurs : 2-0

USFAS-Mamahira : 2-2

LC. BA-CSD : 5-1

ASB-Stade malien : 1-1

USC Kita-CSK : 2-1

US Bougouni-Réal : 2-0

Nianan-AS Bakarydjan : 0-4

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here