Election d’Emmanuel Macron : Les avantages et les enseignements pour l’Afrique

Les africains et particulièrement l’Afrique francophone ont suivi avec grand intérêt les élections présidentielles françaises à cause du lien particulier entre ce pays et une partie de notre continent.

Les avantages pour l’Afrique

Contrairement à Marie Lepen, Emanuel Macron est fortement attaché aux valeurs républicaines, à ce titre il défendra les principes de l’égalité, de la liberté pour toute la population française y compris les étrangers. Son élection est donc un soulagement pour les dizaines de milliers d’africains en France. Avec Emanuel Macron, l’Afrique à l’occasion de redéfinir la France-Afrique en imposant des principes de base qui sont entre autres le respect des états souverains d’Afrique, la non-ingérence dans les affaires intérieures et un partenariat d’égal à égal avec la France car Macron ne fait pas partie de cette vielle classe politique française qui a connu la France-Afrique des années 1960 à 2000. Emanuel Macron, lors de son dernier séjour en Algérie a reconnu que l’esclavage et la colonisation sont des crimes contre l’humanité. Il a donc un profond respect pour l’Afrique. Il appartient donc aux chefs d’états africains de transformer cette élection d’Emanuel Macron en véritable opportunité de développement social, économique, humain et culturel pour l’Afrique.

Les enseignements pour l’Afrique

L’élection à la présidence d’un jeune de 39 ans, qui n’a jamais été candidat à une élection vient balayer la théorie africaine qui fait croire que la jeunesse est synonyme d’inexpérience et d’incompétence et que les jeunes doivent attendre d’être vieux pour accéder à la présidence du pays. Si ça été possible pour Macron en France, c’est donc possible pour des jeunes comme Moussa Mara au Mali et pour pleins d’autres jeunes leaders politiques africains.

Emanuel Macron a lancé son mouvement ‘’EN MARCHE’’ avec seulement 300 personnes et 13 mois après il a remporté les élections présidentielles. Deux facteurs ont été très déterminant dans sa victoire à savoir la vision et la conviction car après une analyse de la situation politique de la France, il a forgé sa vision et a nourri une forte conviction pour atteindre son objectif.

Les jeunes leaders africains politiques qui créent des partis politiques pour pouvoir juste avoir des postes ministériels ou d’autres postes nominatifs dans l’administration en renonçant à leur conviction face à la première difficulté ou face aux propositions de postes nominatifs ou encore aux billets de banques doivent s’inspirer du cas Macron qui est venu prouver que rien ne peut arrêter un leader qui a une vraie conviction.

Les jeunes leaders politiques et la population africaine tout entière se mobilisent pour le renouvellement du leadership politique en Afrique en soutenant des jeunes qui ont une vraie vision et une forte conviction. C’est ce qu’on peut souhaiter de mieux pour l’Afrique.

Bagayoko

 


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here