Le PDG de l’Office du Niger rassure : « Des acquis malgré les attaques terroristes et les violences intercommunautaires dans la zone » dixit Mamadou M’Baré Coulibaly à la 6è réunion du Comité de suivi du contrat plan

Les travaux de la 6è réunion du Comité de suivi du contrat plan 2014-2018 Etat-Office du Niger-exploitants agricoles se sont déroulés le mardi 25 avril 2017 à la Direction Générale de l’Office du Niger, à Ségou, sous la présidence de Soussourou Dembélé, président dudit comité et non moins conseiller technique au Ministère de l’Économie et des Finances. C’était en présence du Président directeur général de l’Office du Niger, Dr Mamadou M’Baré Coulibaly.

 

Il ressort des travaux que malgré la récurrence des attaques terroristes dans la zone et le spectre des violences intercommunautaires, l’Office du Niger tient bon. Pour la campagne d’hivernage 2016/2017, la production a été de 671 657 tonnes de riz paddy.

La mise en œuvre du Contrat Plan 2014-2018 intervient dans un contexte marqué par la ferme volonté de l’Etat malien de faire de l’agriculture le vivier du développement du pays. Cette volonté du président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, se traduit aujourd’hui par l’allocation au monde rural de 15% du budget national, mais aussi la réduction du prix du sac de 50 kg d’engrais de 12.500 de F CFA à 11.000 F CFA et la subvention du matériel agricole à travers la mise en œuvre d’un vaste programme gouvernemental de 1000 tracteurs.

Pour traduire cette ambition patriotique en acte, l’Office du Niger, sous le leadership du Dr M’baré et son équipe, est à pied d’œuvre pour l’atteinte des objectifs de la production malgré le contexte sécuritaire dans la zone marqué par des tensions intercommunautaires qui mettent aux prises agriculteurs et éleveurs mais aussi l’insécurité résiduelle due aux incursions terroristes. Un sujet qui a dominé les débats lors de la 6è réunion du comité de suivi du contrat plan. « Malgré ces acquis, notre zone est malheureusement marquée aujourd’hui par un regain de tensions sur le plan sécuritaire avec les récentes attaques intervenus et les violences intercommunautaires », a martelé le PDG de l’Office du Niger dans son allocution de bienvenue avant de rappeler aux participants les conséquences du phénomène de l’exode des bras valides  sur la production agricole et l’aggravation de la pauvreté en zone office, accentués par le faible niveau d’équipement des exploitations agricoles. « Mais tout cela n’entame en rien la ferme volonté de tous les acteurs à poursuivre la mise en œuvre des actions de développement de la zone Office du Niger. », a rassuré Dr Coulibaly.

S’agissant de la campagne agricole qui vient de s’achever, l’objectif de production était de 914 979 tonnes de riz paddy par la mise en valeur de plus de 150 000 hectares soit 131 700 ha en saison et 14 413 ha en contre saison. A la date du 31 mars 2017, la superficie totale mise en culture en saison d’hivernage était de 109.784 hectares sur une prévision totale de 131 700 hectares, soit un taux de réalisation de 83,36%.

En contre-saison, dont la campagne est en cours, la mise en valeur est de 8 314 hectares sur une prévision de 14 413 hectares soit un taux de réalisation de 57,69%. En ce qui concerne les cultures de diversification, une superficie de 10 048 hectares a été réalisée sur une prévision de 11 298 hectares soit un taux de réalisation de 88,94%, toutes spéculations confondues. Pour la campagne hivernale (saison), la moisson a été de 671 657 tonnes avec un rendement de plus de 6 tonnes à l’hectare.

Au cours de cette réunion, les acteurs ont pu analyser les réalisations faites durant le second semestre de l’année 2016, marquée par la mobilisation de 3 milliards 900 millions de F CFA du compte de l’Etat sur une prévision de 6 milliards 931 millions de F CFA. A cela s’ajoute le recouvrement de la redevance eau estimée à 5 milliards 997 millions de F CFA sur un montant total facturé de 6 milliards 339 millions de F CFA. Ce second semestre de l’année 2016 a été également marquée par la réception de 2945 hectares nouveaux casiers rizicoles et l’aménagement de 55 hectares par des investisseurs privés extérieurs et la signature de deux conventions pour l’aménagement et l’exploitation de 60 000 hectares par des investisseurs privés extérieurs. La réalisation de l’entretien du réseau hydraulique a été effectuée à hauteur de souhait soit plus de 100%. D’où la satisfaction des acteurs-clés du comité pour le travail d’Hercule abattu par le nouveau PDG et son équipe.

Dans son discours d’ouverture, le président du comité de suivi du contrat plan, Soussourou Dembélé, dira que la zone Office du Niger est reconnue pour ses grandes potentialités dans le domaine agricole et qu’elle assure à notre pays, chaque campagne, une production rizicole, affranchie des aléas climatiques, pour l’amélioration du bien-être des populations. « Les engagements pris par l’Etat dans le contrat-plan 2014-2018 traduisent sa ferme volonté de faire de la zone Office du Niger un instrument au service de la sécurité alimentaire et la lutte contre la pauvreté. » a-t-il indiqué avant d’ajouter que cette réunion du comité de suivi du contrat plan est un outil et un moment privilégiés d’échanges entre les différentes parties  pour apprécier l’état de mise en œuvre des engaments de la part des différents acteurs en faveur du développement de l’office. Pour sa part, le PDG Mamadou M’Baré Coulibaly a informé la salle que l’évaluation à mi-parcours du contrat 2014-2018 va bientôt démarrer.

Au cours de cette session, les participants ont passé en revue le procès-verbal de la précédente réunion du comité de suivi du contrat-plan, le point d’exécution des recommandations et le rapport d’exécution des engagements des parties au titre du second semestre 2016. Et des recommandations pertinentes ont été formulées. Entre autres le non-respect par l’Etat de ses engagements financiers dans le Contrat plan et la résolution définitive du dossier de la société de sucrerie N-SUKALA, qui refuse de s’acquitter de sa redevance eau depuis belle lurette malgré les mises en garde de la direction du géant agricole ouest-africain. Rendez-vous a été pris pour l’année prochaine.

A.B.D


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here