Sus à l’enrichissement illicite : Les membres l’OCLEI montrent patte blanche

Conformément à l’article 20 de l’ordonnance 2015-032 du 23 septembre 2015 portant création de l’Office central de lutte contre l’enrichissement illicite, les membres de cette structure ont remis à la Cour suprême du Mali l’acte marquant leurs déclarations de biens.

L’Office central de lutte contre l’enrichissement illicite est dans une dynamique d’opérationnalisation. Les membres de la dernière-née des structures de lutte contre la corruption ont été reçus hier à la Cour suprême du Mali pour leur déclaration individuelle de biens.

“L’article 20 de l’ordonnance 2015-032 du 23 septembre 2015 portant création l’Office centrale de lutte contre l’enrichissement illicite fait obligation aux membres de cet Office de procéder à leur déclaration de biens avant d’entrer en fonction. Ce qui explique notre présence ici aujourd’hui”, a précisé le président de l’Office, Moumouni Guindo.

Après avoir remis leurs déclarations de biens, chaque membre de l’Office a reçu un accusé de réception des mains du président de la Cour suprême, Nouhoum Tapily, qui a salué cette initiative des autorités en matière de lutte contre la corruption en général et l’enrichissement illicite en particulier.

“L’Office central de lutte contre l’enrichissement illicite est un instrument de l’Etat pour traquer l’enrichissement illicite d’une manière spécifique et d’une manière générale la corruption. En cela elle collabore entre toutes les structures nationales et internationales qui ont en charge de la lutte contre ce phénomène”, a rappelé le président de la Cour suprême.

Le président de l’Office s’est dit conscient de lourde tâche qui a été confiée à lui et son équipe et a promis de tout mettre tout mettre en œuvre pour réussir. “Le poids de la responsabilité, la charge du devoir à accomplir et à bien accomplir nous anime tous individuellement et nous ferons le maximum pour donner plein temps à cette nouvelle occupation”, a-t-il assuré.

L’Office, a rappelé M. Guindo, a pour mission de lutter contre l’enrichissement illicite au Mali sous l’angle de la prévention et de la contribution à la répression. Son travail repose dans l’exploitation des déclarations de biens. Elle a donc pour mission de contrôler les agents publics assujettis à l’obligation de déclaration de biens. Elle est composée des représentants du pouvoir public, de la société civile.

Youssouf Coulibaly


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here