Recomposition du paysage politique malien

En prélude à son 2e congrès ordinaire, la CODEM phagocyte le BARA ce jeudi Dans la perspective de son 2e congrès ordinaire, prévu le week-end prochain, la Convergence pour le développement du Mali (CODEM) accueille de nouveaux renforts.

Le parti du Pr Yoro Diakité, le Bloc des alternatives pour le renouveau et l’intégration africaine (BARA) a décidé de quitter la Convention des partis politiques de la Majorité présidentielle pour fusionner avec le parti avec du ministre des sports, Housseini Amion Guindo.
La fusion des deux partis politiques sera effective ce jeudi 11 mai. Le BARA avec sa vingtaine de conseillers, engrangée lors des dernières communales, va apporter des munitions supplémentaires au parti de la Quenouille dans la perspective de la recomposition certaine du paysage politique malien, à un peu plus d’une année de la présidentielle de 2018. Le Pr Yoro Diakité est un vieux dinosaure dans le landerneau politique malien. Acteur du mouvement démocratique, il fait partie de ceux qui ont contribué à la chute du général Moussa Traoré et de son régime dictatorial. Il fut membre fondateur du CNID dont il fut un des vice-présidents. Il a quitté le parti du soleil Levant en 1995 à cause des divergences avec son maître. Avec un groupe de dissidents dont Tièbila Dramé il crée le PARENA. En février 1996, il signe une plate-forme politique avec l’ADEMA, parti au pouvoir. Avec cette alliance politique, il entre dans le Gouvernement d’un certain Ibrahim Boubacar Kéita. Par la suite, il finira par quitter ses camarades avec lesquels il avait créée le PARENA pour créer la même année le BARA.
Originaire de Bougouni, Pr Yoro Diakité est l’un des descendants du chef de canton de cette localité, Sakoro Mery Diakité. Ce qui lui confère une grande notoriété dans le Banimonotié. Il y est respecté et sa parole y est écoutée également. En effet, Bougouni a toujours été un fief électoral pour le BARA depuis sa création. Avec son arrivée à la CODEM, le parti de Poulo se consolide davantage.
Cette fusion se fait en prélude à la tenue de son 2e congrès, qui se veut décisif pour son avenir. En effet, ce 2e congrès du parti de la Quenouille est annoncé sur les chapeaux de roue. En ce sens que le parti de Poulo ne cache plus son mécontentement par rapport au traitement qui lui est au sein de la majorité présidentielle. La preuve, après la formation du Gouvernement Abdoulaye Idrissa Maïga, la CODEM, dans un communiqué au ton menaçant et d’avertissement, a fait savoir qu’elle évaluera sa participation à la majorité lors de son congrès, prévu pour ce week-end au stade Modibo Kéita. Avec cette arrivée du BARA, qui quitte la Convention des partis de la majorité présidentielle pour fusionner avec la CODEM, le parti de Poulo va-t-il sortir de la mouvance présidentielle ? Wait and see !
Youssouf Bamey

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here