Réactions des intervenants à Kita lors de la conférence sur les enjeux du développement de la région de Kayes

Le Parti pour la renaissance nationale (Parena) a organisé le samedi 13 mai 2017 à l’espace culturel Fan-Fan les Hirondelles de Kita, une conférence sur « les enjeux du développement de la région de Kayes ». Cette conférence était animée par le président du Parena, Tiébilé Dramé, en présence de nombreuses personnalités. Au cours et à l’issue de cette conférence, les uns et les autres ont donné leurs impressions. Lisez leurs réactions!
Me Amidou Diabaté, président de la fédération Parena du cercle de Kita
‘’ L’immigration est devenue une question tragique’’

L’objet de cette conférence est d’engager la réflexion et le débat sur les potentialités de la région de Kayes. Tiébilé Dramé est à la recherche de réponses à un certain nombre de questions importantes de la communauté nationale du Mali, particulièrement de la première région. L’immigration est devenue une question tragique. Nos enfants meurent sur la mer par centaine. Aujourd’hui, la première réponse qui apparait efficace aux yeux du président du Parena est d’engager le débat avec les populations elles-mêmes sur leurs développements pour freiner l’immigration. Kita est un cercle important de la région de Kayes, le cercle compte 33 communes. Malgré les difficultés auxquelles nous sommes confrontés, le parti Parena reste débout à Kita. Pour les militants Parena de Kita, la politique est une question de conviction. On a des militants convaincus. Le Parena a de l’avenir dans ce cercle.

Djigui Lamine Niakaté, conseiller élu du Parena dans la commune urbaine de Kita
‘’ Le Parena se porte à merveille dans le cercle de Kita’’
Mes impressions à l’issue de cette conférence sont très bonnes dans la mesure où la population locale avait besoin de telles informations, de tels échanges. Si vous aviez remarqués, tous les représentants des 33 communes du cercle de Kita étaient dans la salle. Tout le monde s’attendait à cette conférence et ça permis de donner une large ouverture d’esprit à la population. Cela a permit aussi d’échanger avec les responsables politiques venus de Bamako, notamment qui connait Tiébilé Dramé, c’est un cadre de haut niveau.

Il connait les problèmes au niveau de la gestion de notre pays. Les gens l’attendaient impatiemment pour échanger avec lui et poser des problèmes cruciaux. Le cercle de Kita a beaucoup d’handicaps. Les usines de Kita sont fermées surtout l’huicoma, le problème de route, de santé, d’éducation ont été évoqués. Par ailleurs, le train voyageur participait beaucoup au volet socio économique des riverains. Or la fermeture du chemin de fer (train voyageur) date de longtemps. Depuis sa fermeture, les villes et villages sont restées sans économies.

Donc, il y a un besoin crucial qui est là. Il faut plaider toujours car la population veut sincèrement cette ouverture. Le Parena se porte à merveille dans le cercle de Kita et on a montré la preuve aujourd’hui à travers l’accueil de la délégation conduite par Tiébilé Dramé. Depuis longtemps, le Parena a fait un très bon score politique à Kita, pour preuve, dans la seule commune urbaine de Kita, le Parena a quatre conseillers. Dans le cercle, on a au moins 6 maires et plus de 80 conseillers.

Moussa Magassa, conseiller pédagogique
‘’ L’immigration clandestine a fait beaucoup de pertes en vie humaine’’
Le rôle de la diaspora malienne est très important dans l’économie du pays. Beaucoup d’argents sont transférés par cette diaspora malienne. Tiébilé Dramé a raison car l’immigration clandestine a fait beaucoup de perte en vie humaine. Dans ma commune seulement, environ 200 personnes meurent chaque année à cause de l’immigration clandestine. Pour empêcher cela, il faut mettre en valeur les plaines pour le développement de la région de Kayes. Ensuite la question que je me pose, est ce que l’aide de l’Europe en vu d’empêcher l’immigration clandestine est utilisée à bon escient ?

Karamoko Cissé, participant à la conférence
‘’Aidons Tiébilé Dramé pour la bonne gouvernance du Mali’’
Tiébilé Dramé est un bâtisseur. Il n’est pas venu faire une campagne. Donc, aidons Tiébilé Dramé pour la bonne gouvernance du Mali.
Amadou Kamissoko, participant à la conférence
‘’… il sera difficile de faire développer la région de Kayes’’

Je suis très content de l’arrivée de la délégation du Parena à Kita. Maintenant que devons nous faire pour la construction des routes, pour assurer l’éducation, la santé et la création des usines ? Sans ces facteurs, il sera difficile de faire développer la région de Kayes.
Kadia Cissé, conseillère municipale à la mairie de Kita
‘’Nous voulons des projets de développement et aussi la reprise des activités du chemin de fer’’
Ici à Kita, après l’élection, il n’y a pas question de majorité ni de l’opposition. Nous voulons tous le développement de la région de Kayes plus particulièrement du cercle de Kita. Partout, on voit des projets de développement sauf à Kayes. Nous voulons des projets de développement et aussi la reprise des activités du chemin de fer.

Propos recueillis par Aguibou Sogodogo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here