Action citoyenne : Le CSK collecte des poches de sang pour l’Armée

Cette action du Club Salif Keita vise à recueillir 150 poches de sang pour nos Forces armées présentement mobilisées dans le septentrion pour contrer les attaques djihadistes
Au nom de l’artiste chanteur Salif Keita, un club a été mis sur les fonts baptismaux pour poser des actes de bienfaisance au compte de cet icône de notre culture. Son lancement a été effectué le samedi dernier à l’Hôtel Mofou, sis à Kalaban-Coro, à travers un don de sang. Pour la circonstance, plusieurs dizaines de personnes se sont associées aux membres du club, pour magnifier cette journée de don de sang, en présence des autorités administratives et politiques de cette commune.
La première étape de la cérémonie a consisté en une série d’interventions. Introduisant la phase des allocutions, le représentant du chef de quartier Zoumana Traoré a fait des révélations sur la dimension de Salif Keita. Il a aussi demandé à ceux qui le représentaient, de lui faire comprendre que la commune de Kalaban-Coro bénéficie de moins des retombés de l’homme.
Le président du CSK, Abdoulaye Coulibaly dira que cette démarche consiste à sauver des vies humaines. Surtout, quand il s’agit de donner du sang à notre Armée, « nous le faisons pour notre pays » a déclaré Abdoulaye Coulibaly. Le Club Salif Keita œuvrera pour cultiver et conscientiser la jeunesse, tout en restant attaché aux idéaux de l’homme. Cela voudrait dire que les valeurs que Salif Keita a toujours véhiculées partout dans le monde, seront portées davantage au Mali dans le but de mieux les faires connaitre.
Quant au président d’honneur du Club, Souleymane Ouattara, il a salué cette initiative de ces jeunes qu’il a jugée bienvenue. Il était temps, selon lui, pour que les jeunes puissent se soucier du devenir de ce grand monsieur dont le nom dépasse les frontières. « En acceptant de matérialiser son lancement par une cérémonie de don de sang, vous faites preuve une pensée émue à notre brave armée » a-t-il affirmé.
Le maire de la commune de Kalaban-Coro, Tiécoura Diarra a reconnu la grandeur internationale de Salif Keita dans le monde culturel, à travers sa musique, profondément tirée sur notre terroir. S’agissant de la cérémonie, il dira qu’elle doit servir de prétexte pour sensibiliser les jeunes sur la nécessité du don de sang. Parlant de l’accomplissement des activités en cours du Club Salif Keïta, Tiécoura Diarra dira que l’accompagnement de la mairie ne fera pas défaut.
Le médecin chef du Centre de santé communautaire de la commune, Issa Guindo trouve aussi salutaire cette initiative des jeunes du CSK. Le sang est très important dans le traitement d’un malade. « Nous avons connu des décès de femmes en accouchement, pour manque de sang » dira-t-il. Donc, une cérémonie destinée à collecter du sang pour nos structures de santé, ne peut qu’être encouragée et soutenue. De ce fait, « celle du Club Salif Keita nous réconforte dans notre quête de sang » a t-il souligné.
Au nom du sous-préfet de Kalaban-Coro, Chekou Ag Alkalifo a remercié ces jeunes pour cette action citoyenne à l’endroit de nos forces armées. Quant à la sous-préfecture elle restera attentive aux actions que posera dorénavant le CSK a t-il assuré.
A noter que toutes les dispositions ont été prises par le Centre national de transfusion sanguine (CNTS), pour que cette opération de don de sang se passe dans les meilleures conditions.
Diakalia M Dembélé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here