Housseïni Amion Guindo lors du 2e congrès ordinaire de la Convergence pour le développement du Mali (CODEM): « La CODEM respectera son contrat de mandature jusqu’à la fin du mandat du président Ibrahim Boubacar KEÏTA»

93

Le deuxième congrès de la Convergence pour le développement du Mali (CODEM) a débuté ce samedi, 13 mai 2017, au pavillon des sports du stade Modibo Keïta. Marqué par une forte présence des sympathisants et des délégués des différentes sections intérieures et extérieures, le congrès a permis, pendant deux jours, aux militants d’évaluer les résultats des années d’effort afin de définir de nouvelles orientations qui illumineront l’avenir du parti.

C’est devant une foule gagnée par la mélodie du célèbre orchestre ensemble instrumental du Mali que le maître de cérémonie a présenté le programme de la première journée du deuxième congrès ordinaire du parti du coton. Ensuite ont suivi les interventions des trois tenants du présidium, Monsieur Moussa KANTA, président des jeunes du parti, Mme Tall Présidente des femmes du parti et monsieur Ousmane Amion GUINDO, ministre des sports et président du parti.
Créée seulement en 2008, la CODEM est devenue en moins de dix ans une force incontournable dans l’échiquier politique malien. Elle enregistre des prouesses électorales sans précédent et compte de nombreux représentants à tous les niveaux.
Ainsi, lors des communales en 2009, soit une année seulement après sa création, le parti a présenté 327 listes sur 703 communes et obtenu 444 élus. A cela s’ajoutent les victoires issues des élections législatives de 2013 où la CODEM a pu faire élire cinq députés à l’assemblée nationale, et celles des communales du 20 novembre où elle a obtenu 682 conseillers dont 166 femmes et 38 maires.
Pour monsieur Housséini Amion GUINDO, président de la CODEM, « le parti constitue la première force politique au sein du groupe parlementaire Alliance pour le Mali (APM) et troisième dans la convention de la majorité présidentielle. » Ce qui confirme l’élargissement du parti à l’intérieur et à l’extérieur. Selon monsieur GUINDO, le parti est implanté dans de nombreux pays africains. Il est présent également en Europe, en Amérique et en Asie.
Quant à l’appartenance à la majorité présidentielle, il précise que la CODEM l’assume et « respectera son contrat de mandature jusqu’à la fin du mandat du président Ibrahim Boubacar KEÏTA.»
Pour le président des jeunes du parti, monsieur KANTA, la performance du parti s’explique par l’intelligence et le courage de son président, mais aussi par la détermination de ses militantes et militants au rang desquels les jeunes représentent le plus grand poids. Il indique que «les jeunes ont en leur compte 33 sections, 3 coordinations et plusieurs points focaux.»
L’objectif est selon lui la conquête du pouvoir tout en faisant la promotion des valeurs du parti aussi bien au niveau national qu’international.
Les différents représentants des partis amis, MPR, UDD, URD, ADEMA, ADP MALIBA qui étaient présents, ont aussi souligné l’ascension fulgurante du parti et les multiples qualités du président.
Bacai Yalcouyé.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here