Désenclavement intérieur : Les travaux de construction et de bitumage de la route Yanfolila-Kalana lancés

Les travaux de construction et de bitumage de la route Yanfolila-Kalana ont été lancés le samedi 13 mai à Kalana par le Premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga. Longue de 52 Km, le marché des travaux est attribué à l’entreprise Covec-Mali pour un montant de 18.829.021.095 Fcfa TTC et un délai d’exécution de 15 mois. Le financement du projet est entièrement assuré par le budget national.

 Ce projet routier s’inscrit dans les politiques et stratégies de développement du pays. Il est mis en œuvre dans le cadre du plan d’action 2015-2019 de la politique nationale des transports, des infrastructures de transport et du désenclavement, adoptée par le gouvernement en octobre 2015. L’objectif global du projet est de contribuer au développement économique et social du pays, grâce à l’amélioration de la mobilité des agents économiques.

Selon le ministre de l’Equipement et du Désenclavement, Traoré Seynabou Diop, le lancement de la construction et du bitumage de la route Yanfolila-Kalana s’inscrit dans la dynamique de servir le Mali. Cette dynamique, soutient-elle, se poursuivra à travers la matérialisation de projets en préparation. Il s’agit, entre autres, du bitumage de la route Bougouni-Manankoro-Frontière Côte d’Ivoire et celui de la route Kadiana-Zégoua dont les études sont en instance de démarrage. «Nous avons le devoir d’accompagner le cercle de Yanfolila dans son développement. Ce cercle qui connaît aujourd’hui de sérieuses difficultés parce que tout simplement, il n’y a pas de routes dignes de ce nom», a déclaré Traoré Seynabou Diop.

Elle a par ailleurs rappelé que le cercle de Yanfolila est l’un des cercles les mieux dotés en potentialités agricoles, notamment en fruits et légumes. À l’en croire, il a une production annuelle de mangue estimée à plus de 50.000 tonnes, soit ¼ de la production nationale ; une production d’orange de la moitié de celle nationale et d’énormes gisements d’or. C’est pourquoi le ministre de l’Equipement et du Désenclavement dira que la réalisation de cette route contribuera sans nul doute à faciliter et renforcer les échanges commerciaux ; mettre en valeur les énormes potentialités minières, fruitières et agricoles ; contribuer à inverser le cercle vicieux de la pauvreté et favoriser l’accès aux zones de production dans les différentes communes au-delà de la ville de Yanfolila.

Le ministre Traoré Seynabou Diop a informé que pendant toute la durée des travaux, des campagnes de sensibilisation sur les IST/VIH-Sida, la maladie à Virus Ebola, la sécurité routière et la protection de l’environnement seront entreprises. Avant d’inviter l’ensemble des intervenants à se conformer strictement à la qualité, au respect du délai contractuel et à l’enveloppe financière déterminée dans les cahiers des charges.

 

Diango COULIBALY


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here