5ème assemblee generale ordinaire du Reso-Climat Mali : Des résultats satisfaisants

Le réseau des organisations de la société civile malienne œuvrant dans le domaine des changements climatiques et la promotion du développement durable (RESO-Climat Mali) a tenu le mardi 16 mai 2017 à l’Hôtel Azalaï Salam de Bamako, sa 5ème Assemblée générale ordinaire. C’était sous la présidence du Dr Ibrahim Togola, président du RESO-Climat Mali. Cette activité a été marquée par l’acceptation de la demande de nouvelles adhésions au réseau.
L’ordre du jour portait sur la lecture et adoption du compte rendu de l’Assemblée générale de 2014, la présentation et l’adoption des rapports d’activités 2015 et 2016 et perspectives, la présentation et l’adoption des rapports financiers 2015 et 2016, la présentation des demandes d’adhésion.
Le président du RESO-Climat Mali, Dr Ibrahim Togola, a indiqué que cette assemblée se tient dans un contexte où tout le pays est débout comme un seul homme pour reconstruire la nation. Selon lui, en tant qu’organisation de la société civile, le RESO-Climat Mali doit se mobiliser pour que cette paix soit durable à travers sa contribution à la consolidation des axes stratégique du cadre stratégique pour la relance économique et le développement inclusif et durable en faveur de la réduction de la pauvreté et des inégalités dans un Mali uni et apaisé.
Selon Dr Togola, cette vocation se fonde sur les potentialités et les capacités de résilience en vue d’atteindre les objectifs du développement durable à l’horizon 2030. C’est dans ce cadre, souligne t-il, que le RESO avec l’appui de ses partenaires ont travaillé sur un certain nombre d’axes dont le financement de 10 projets pour les communautés qui éprouvent de nombreuses difficultés à pouvoir s’adapter aux impacts des changements climatiques, la formation de plus de 145 membres du réseau sur la maitrise de l’outil de planification et de gestion de projet qui est la GAR. Il a aussi cité la mobilisation de ressources financières auprès de la coopération suédoise à travers son ambassade à Bamako qui a mis à la disposition du RESO 3 milliards de CFA pour l’appui au relèvement de la résilience des populations à travers des micro financements, la participation des membres du RESO Climat à la 22ème COP .
Abordant la problématiques des enjeux, le Dr Ibrahim Togola a mis l’accent sur le renforcement des capacités institutionnelles, techniques du RESO, l’influence sur les politiques et pratiques, le plaidoyer sur les politiques ODD, PNA, CDN.
Jean Goïta

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here