Communique de presse : Vers une maitrise des pris

Le Conseil National des Prix a tenu sa deuxième session ordinaire de l’année en cours, ce jour 15 mai 2017 à partir de 10 heures, dans la salle de conférence du Ministère du Commerce.
Cette session, présidée par Monsieur Abdel Karim KONATE, ministre du Commerce, Porte-parole du Gouvernement, avait à son ordre du jour les points suivants :
̵adoption du compte rendu de la session du 26 janvier 2017.
̵échanges sur l’état d’approvisionnement du pays en produits de première nécessité en prélude au mois de ramadan ;
̵divers.
A l’issue des échanges, le Conseil National des Prix a pris, à compter du lundi 22 mai 2017, les mesures suivantes :
-la fixation du prix plafond du riz brisé importé de grande consommation à trois cent trente-trois (330) FCFA le kilogramme au niveau du grossiste, et trois cent cinquante (350) FCFA le kilogramme au niveau du détaillant ;
-la fixation du prix plafond du sac de farine de blé au niveau des minoteries à 15.000 FCFA ;
-la fixation du prix plafond du « gros pain », c’est-à-dire la miche de 300g, à trois cent (300) FCFA et celle du prix plafond de la baguette de 150g à cent cinquante (150) FCFA ;
-la fixation du prix plafond du sucre à cinq cent (500) FCFA le kilogramme au niveau du grossiste et cinq cent cinquante (550 FCF) le kilogramme au niveau du détaillant.
-Le prix plafond de l’huile alimentaire locale est à 600 FCFA le litre au niveau de l’industriel à 650 FCFA le litre au niveau du détaillant.
Pour le suivi de l’application effective de ces mesures au cours du mois de ramadan, le Conseil National des Prix a proposé :
-la redynamisation les Comités Régionaux de veille sur l’approvisionnement du pays en produits de première nécessité ;
-la mise en place des brigades de surveillance en appui aux Comités de veille ;
-la désignation des boutiques témoins dans le District de Bamako et dans les capitales régionales ;
-la mise en place un fonds de garantie en vue du fonctionnement des boutiques témoins.
Fait à Bamako, le 15 mai 2017.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here