Amélioration du travail gouvernemental : Les sécrétaires généraux des ministeres se forment

En vue de l’amélioration du travail du gouvernement par la présentation des textes dans les règles de l’art, le Secrétariat général du gouvernement a organisé, samedi dernier, un séminaire sur le travail gouvernemental au profit des secrétaires généraux des départements ministériels. La cérémonie d’ouverture était présidée par le secrétaire général du gouvernement, Mme Sanogo Aminata Mallé. Cet atelier a été initié suite à certaines insuffisances constatées dans le travail gouvernemental. Ces lacunes portent, notamment sur la préparation préalable des dossiers avant leur inscription au Programme de travail du gouvernement (PTG) ; le retard dans le chronogramme d’exécution du PTG ; les documents de politiques nationales ; l’inobservation des procédures de consultations requises pour certains projets de textes devant être adoptés en Conseil des ministres ; l’application des règles édictées par la circulaire du 4 janvier 2016 du Premier ministre relative aux techniques d’élaboration du rapport de présentation, de la communication écrite, de la communication verbale, des mesures individuelles. Pour corriger ces insuffisances et améliorer la qualité du travail gouvernemental, des experts ont exposé des thématiques spécifiques aux participants. Ces thèmes portaient sur la procédure d’élaboration des mesures législatives et réglementaires, des politiques et stratégies ; l’élaboration et le suivi de la mise en œuvre du PTG ; la procédure d’élaboration des communications verbales et des mesures individuelles. Ces exposés en plénière ont été, suivant la méthodologie utilisée, suivis d’échanges d’expériences et de difficultés rencontrées au quotidien par les uns et les autres. Interrogé à la fin du premier panel, le secrétaire général du ministère de l’Artisanat et du Tourisme a témoigné de la pertinence de cette séance de renforcement des capacités et de mise à niveau. «Cette formation est une nécessité pour la mise à niveau et l’harmonisation du travail des secrétaires généraux des départements pour parfaire les méthodes du travail gouvernemental dans le but de présenter les documents de la même manière», a expliqué Elméhdi Ag Hamaty. Pour lui, cette mise à niveau est d’autant nécessaire compte tenu du fait que des ministères sont parfois recomposés ou disparaissent au gré des réaménagements ou remaniements du gouvernement. Ce qui suppose un réaménagement des textes déjà introduits au niveau du travail gouvernemental pour les réajuster en fonction de la nouvelle configuration. Aussi, les secrétaires généraux nouvellement nommés prennent du temps avant d’être au même niveau que les autres collègues pour présenter les textes dans les règles de l’art, a-t-il justifié. Intervenant à l’ouverture des travaux, le secrétaire général du gouvernement a souligné que ce rappel s’inscrivait dans le cadre d’une meilleure prise en compte du genre, des plans de carrière et des cadres organiques dans les propositions de nomination pour éviter d’éventuelles frustrations. Dans cette optique, il contribuera à la création de conditions d’une synergie d’actions entre le Secrétariat général du gouvernement et les départements ministériels pour l’amélioration de la qualité des documents soumis à délibération du Conseil des ministres, a justifié Mme Sanogo Aminata Mallé, avant d’ajouter que cette session donnera l’opportunité au secrétariat général de recenser et d’examiner les difficultés et soucis qui entravent le bon déroulement du travail gouvernemental. Tout en permettant, selon elle, le rappel des principes directeurs des actes législatifs, réglementaires et administratifs relatifs aux règles et procédures du travail gouvernemental.

Cheick M. TRAORE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here