Le président du conseil national des jeune du Mali quémande Emmanuel Macron MACRON : Mohamed Salia Touré se trompe-t-il d’interlocuteur ?

199

Comme un appel au secours de celui qui est sur le point de se noyer dans les eaux tumultueuses du fleuve Djoliba, le Président du Conseil National des Jeunes du Mali, Mohamed Salia Touré, a fortement sollicité le Président français Emmanuel Macron lors de sa visite de 6 heures à Gao. Les revendications du brillant président des jeunes du Mali semblent être celles d’une jeunesse qui a perdu tout espoir et qui ne croient plus en ses gouvernants. Sinon, elles devraient être adressées aux autorités légitimes qui ont pris l’engagement devant le peuple de répondre aux multiples attentes du pays. M. Touré qui a été aux abonnés absents des combats des Associations et syndicats, pour plus d’emplois, pour une école performante et une amélioration des conditions de vie et de travail, est attendu pour soumettre les mêmes revendications aux autorités nationales.
Sur les ondes de Rfi, M. Touré a fortement interpellé le Président de la République française en visite au Mali. Il aura surpris plus d’un de ses camarades jeunes qui ne s’attendaient nullement à un cahier de revendications domestiques adressé à Emmanuel Macron. Des revendications qui ont trait, entre autres, à l’emploi des jeunes, à une école apaisée, à la sécurité et au développement. Des points qu’il devrait soumettre aux autorités légitimes. Les détracteurs de Mohamed Salia Touré, dont nul ne conteste sa capacité à diriger le CNJ, pensent à tort ou à raison qu’il a mordu à l’hameçon du pouvoir. Il a été moins vu sur le terrain du combat des jeunes pour l’emploi, pour une école apaisée et performante et pour une promotion des jeunes au sein de la haute administration.
Son appel au Président Emmanuel Macron allait faire un écho retentissant s’il avait mené le combat du développement socio-économique des jeunes. Mais, au lieu de cela, beaucoup de jeunes pensent que c’est un show médiatique.
En définitive, les leaders jeunes du Mali, qu’ils soient politiques ou de la Société Civile, ont encore du chemin à parcourir pour s’affirmer et convainre comme un Emmanuel Macron.
Youssouf Sissoko
[email protected]

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here