9è Session du Conseil d’Administration d’API-Mali : Le budget prévisionnel de 2017 se chiffre à 2 milliards 100 millions de FCFA

56

Le lundi 15 mai 2017, dans les locaux du ministère de la Promotion des Investissements et du Secteur Privé, sous la présidence du ministre de tutelle, Konimba Sidibé, s’est tenu le conseil d’administration de l’Agence pour la Promotion de l’Investissement au Mali (API-Mali). Au cours de cette session, les administrateurs se sont penchés sur le contrôle des mandats, à l’examen de l’état d’exécution des recommandations du conseil ainsi qu’à l’examen du rapport d’activités et l’état d’exécution du budget 2016.

Pour le ministre de la Promotion des Investissements et du Secteur Privé, Konimba Sidibé, cette session, 9e du genre intervient à une phase cruciale de la vie de l’agence, notamment par la mise en œuvre de la restructuration adoptée lors de la 8ème session du conseil d’administration, tenue le 17 avril passé.

Aussi, dit-il, API-Mali est une structure capitale pour le pays. De ce fait, le ministre dira qu’il s’agit d’aller chercher les investisseurs partout où ils se trouvent au Mali tout comme à l’extérieur. Parlant des acquis, il a fait savoir que du 01 janvier à fin novembre 2016 API-Mali a réalisée : 8.756 entreprises créées dans les délais annoncés de 72 heures ; environ 44 milliards de F Cfa d’intentions d’investissements ; 621 projets agrées au code des investissements ; 1781 emplois prévisionnels à créer ; la déconcentration des guichets uniques de Kayes et Ségou effective. Cependant, malgré ces résultats forts appréciables, aux dires du ministre, API-Mali est confronté à un véritable problème de ressources humaines et financières. Enfin, le ministre Sidibé a rappelé les missions de l’agence qui sont entre autres : d’encourager et de soutenir le développement des investissements directs étrangers et nationaux ; de contribuer à l’amélioration du climat des affaires ; de contribuer au développement et à la régulation des zones industrielles et d’activités économiques.

De son côté, le Directeur Général d’API-Mali, Moussa I. Touré a chiffré le budget prévisionnel de 2017 à 2 milliards 100 millions de Fcfa. Du même avis que le ministre, il a souligné la nécessité de recruter le personnel compétent pour pallier le nombre d’insuffisances. Toutefois, il a salué les prouesses de l’agence. «Les performances de l’agence lui ont permis d’être désigner le 03 avril 2017 à Dubaï comme meilleure agence de promotion d’investissement en Afrique de l’Ouest et du Centre. Ce prix a été décerné par la réunion annuelle des investissements de Dubaï qui est la plus grande réunion internationale de cette région».

Sidiki Adama Dembélé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here