Président de l’APCAM, Bakary Togola : Notre ambition est de pouvoir nourrir le peuple Africain…

La 7ème revue sectorielle conjointe du secteur agricole, tenue le jeudi 18 mai 2017, à la Maison des ainés. C’était en présence de ministre de l’Agriculture, Dr. Nago Dembélé ; le représentant de la FAO ; le président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (APCAM), Bakary Togola et plusieurs autres invités de marque.

Cette rencontre qui réunit l’ensemble des acteurs du secteur Agricole et rural dans leur diversité, constitue un moment essentiel pour analyser de manière rigoureuse l’état général de la performance du secteur agricole au sens large, et de l’atteinte de la sécurité alimentaire et nutritionnelle au plan national et d’envisager les perspectives de développement. Elle permet ainsi aux acteurs d’analyser la campagne écoulée et de se projeter sur celle qui s’annonce. C’est un moment très crucial car il rassemble tous les acteurs pour faire face aux défis qui nous attendent. Selon le représentant de la FAO, notre pays a eu ce qui a été prévu lors de la campagne passée à savoir 8 900 000 tonnes et il existe encore 3 700 000 tonnes qui peuvent être vendues.

Mais, selon Bakary Togola, il faut que les gens comprennent que ces résultats sont réels, mais qu’ils sont mitigés c’est-à-dire qu’il se peut que la campagne n’a pas été bonne dans certains endroits à cause de la pluie. Mais, ce qui est rassurant dans cette situation, c’est que le Mali a ses besoins de productions agricoles qui peuvent lutter contre la famine. « Notre ambition, a indiqué Bakary Togola, est que les productions agricoles maliennes nourrissent le peuple Malien et voire le peuple Africain. » Pour lui, en faisant cela, nous gagnerons beaucoup et notre pays sera sans doute émergent. Il a invité les jeunes vers la terre car selon lui le développement du pays repose sur l’agriculture. Pour preuve, il a raconté que dans les pays développés ce sont les agriculteurs qui sont les milliardaires et contrairement chez nous, donc il y a quelque qui ne marche pas.

Seydou Karamoko KONE


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here