Ramadan : Le Directeur régional du commerce de Bamako constate l’effectivité de l’affichage des prix sur les marchés

Le Directeur régional du commerce et de la concurrence du district de Bamako, à la tête d’une forte délégation, a effectué une série de visites, hier mardi 23 mai 2017, dans les différents  marchés des six communes  de la ville pour  constater l’effectivité des affichages devant les boutiques et le respect des prix qui y sont mentionnés.

De la commune I en passant par la commune VI, des constats faits, la décision du conseil national des prix a été suivie sur les différents marchés par des commerçants grossistes en produit alimentaire. Et à chaque boutique visitée, le Directeur a expliqué aux gérants les raisons et la nécessité de cet affichage.  Selon lui, le prix de chaque produit doit être affiché  pour le client du fait que c’est son droit le plus absolu. Ainsi, après constat les commerçants ont fait savoir qu’ils ne trouvent pas d’inconvénient à cette décision, au contraire que ça facilite leur travail. Le Directeur régional du commerce, de la concurrence du district de Bamako, Issa Idrissa Maiga a déclaré que cette visite s’inscrit en prélude des opérations du mois de ramadan. En ce sens, il a expliqué que «  sur l’ensemble du district de Bamako, on peut dire que notre satisfecit est grand de constater que l’affichage des prix est une réalité ». Plus loin, il dira que cet affichage  qui est une obligation pour les commerçants, mais aussi un droit pour les consommateurs, est respecté. Il a souligné que ce respect des prix porte essentiellement sur  trois produits de grande consommation avec des prix maxima, à savoir le riz brisure importé qui a un prix maximum  fixé à 350 fcfa le kilogramme, le sucre en poudre est fixé à un prix maximum de 550  fcfa par kg et enfin l’huile  alimentaire locale est fixé à un prix maximum de  650 fcfa le litre.

Concernant le suivi de cette décision, le directeur régional du commerce et de la concurrence du district de Bamako, Issa Idrissa Maiga a précisé qu’il sera assuré pendant tout le mois du ramadan par les 130 agents de la direction qui sont repartis en 6 brigades de surveillances de jour comme de nuit. Au dire du directeur régional, ces six brigades veilleront pendant tout le mois de ramadan au respect des prix maxima tout en rendant compte régulièrement. Ainsi, il a souligné que toute violation de  la réglementation sera punie conformément à la loi portant protection du consommateur en République du Mali.

Par ailleurs, il a indiqué que l’affichage des prix n’est pas une opération qui ne vise que le mois de ramadan, mais que c’est une obligation réglementaire et quelle doit s’inscrire dans la tradition et la coutume de tous les commerçant et consommateurs.

Selon  Issa Idrissa Maiga, un numéro vert « 80 00 11 90 » est mis à la disposition des clients et qui permettra de veiller aux informations et de les traiter pendant toute cette période ainsi qu’aux dénonciations par rapport à des comportements éventuels de certains commerçants indélicats.

Ousmane Baba Dramé


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here