Rebondissement dans l’affaire Femafoot : La FIFA se rebiffe !

Dans une lettre adressée au Président de la FEMAFOOT, la FIFA, instance suprême du football au niveau mondial, n’entend point se laisser faire. Elle est revenue à la charge quant à l’application de la convention signée, le 27 avril dernier, entre le comité exécutif de la femafoot et un collectif de clubs et ligues, diligenté par le premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga.
Se prononçant sur la tenue de l’assemblée générale le 12 juin prochain qui devrait mettre en place un comité de normalisation sous la supervision de la FIFA, conformément à l’esprit du protocole d’accord, l’instance suprême du football déclare qu’elle ne sent en aucune manière liée aux résolutions prises pour les raisons suivantes :
- Une assemblée générale ne peut se tenir et aboutir à des décisions valides que si elle est convoquée et réunie conformément aux statuts applicables de la FEMAFOOT (Article 27ss des statuts de la FEMAFOOT). Tel ne semble pas être le cas.
- conformément à l'article 8 al.2 des statuts de la FIFA, remplacer un comité exécutif élu par une commission de normalisation est une mesure exceptionnelle qui relève du pouvoir exclusif de la FIFA. Une telle décision ne peut être prise sans que la FIFA ait au préalable constaté que les conditions de son application sont réunies.
Or, ajoute la FIFA, il apparaît que dans le cas présent, les circonstances particulières ne sont pas telles qu'elles justifient le remplacement du comité exécutif actuel par un comité de normalisation à 6 mois de la fin de son mandat.
Voilà que la FIFA qui a levé la suspension du Mali suite à la signature de la convention le…mettant fin à la crise qui minait le football malien, se rebiffe et laisse planer des doutes sur un règlement du contentieux.
mali24

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here