Sport et environnement : L’IHEM célèbre les jeunes champions du Mali

Mardi 23 mai, Abdalla Coulibaly, le responsable du pôle universitaire dont relève l’Institut des hautes études en management(IHEM), a rendu hommage aux jeunes champions du Mali qui ont remporté le Mondialito, la coupe du monde des moins de 10 ans, l’édition 2017. C’est le Mali qui gagne, et les héros de cette réussite sont les enfants. Depuis deux décennies la Première dame, Keita Aminata Maiga, accompagne ces enfants bien avant qu’elle ne devienne Première dame.

Les jeunes représentants du Mali ont gagné pour la première fois cette coupe et c’est l’esprit de compétition que l’IHEM a voulu montrer. La victoire des jeunes a inspiré aux étudiants et responsable de l’IHEM le slogan «impossible n’est plus malien ». L’équipe malienne qui a gagné est une équipe disciplinée, où chacun connait son rôle.

D’ailleurs, c’est le gardien malien qui a été distingué par un gang d’or. Ces genres d’exploit revitalisent le corps social, a indiqué Abdalla Coulibaly pour qui les jeunes avaient un seul objectif, celui de gagner.

Mais avant tout, le promoteur de l’IHE a salué l’engament de la Première dame aux côtés de ces enfants pour changer le contexte d’où ils évoluent. Prenant l’exemple sur les petits champions, les jeunes de l’IHEM ont décidé de prendre soin de leur environnement en menant des activités de nettoyage. « Pour réussir, il faut être en bonne santé, donc dans un environnement assaini », a poursuivi Abdala Coulibaly.

Les jeunes champions viennent du centre d’écoute de Sabalibougou dont Souleymane Sidibé, a expliqué que le « mondialito », concerne des jeunes de 6 à 12 ans. Le Mali se trouvait à sa deuxième participation avec des jeunes qui ont été visibles et ont donné de la visibilité au Mali. « Seuls les enfants maliens chantaient l’hymne national devant le drapeau malien. Les gens voulaient poser avec eux. Ils ont marqué 75 buts pendant 8 matchs. Ils ont encaissé 11 buts. Beaucoup de gens ont connu le Mali à travers le « mondialito ».

La différence de l’édition 2017 est que l’an dernier, certains  adversaires du Mali  n’ont pas digéré leur  défaite. « Mais cette année, tous les pays francophones nous supportaient, et ceux qui ont été battus nous ont même supportés », a déclaré le responsable des jeunes.

Youssof Singaré, Chef de cabinet du ministre des Sports, a déclaré que la première dame est avant tout engagée en tant que la présidente de la Commission sport et environnement. Cet engagement date de long temps. «Notre raison d’être, c’est l’action. Vous n’avez pas attendu d’être Première dame pour agir. Nos enfants footballeurs ont eu un sacre mondial pour la seconde fois. Cette consécration est un signal fort pour toute la jeunesse du Mali », a-t-il expliqué. Quant à la première dame, elle a remis des cadeaux dont des vélos aux jeunes champions du monde. Plusieurs autres lots ont été décernés.

Soumaila T. Diarra


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here