A quand le démarrage effectif du Marché central à poisson de Bamako ?

L’Agence de gestion du marché central à poisson de Bamako a tenu le lundi le 22 mai 2017 la quatrième session ordinaire de son Conseil d’Administration. Présidée par Mme Diawara Aïssata Hamata Touré, PDG de l’Agence, la session s’est ouverte en présence des autres administrateurs de la structure.

Dans son discours d’ouverture des travaux, la PDG de l’Agence dira que cette quatrième session s’inscrit dans un contexte sociopolitique difficile, car la situation de la campagne de pêche au Mali de 2015-2016 a été caractérisée par un climat sécuritaire douloureux. C’est pourquoi, souligne-t-elle, la nécessité de transférer les mareyeurs au sein de ce marché, sis à Faladié. Par ailleurs, indique-t-elle, le marché central à poisson doit relever un défi majeur qui est de satisfaire l’autosuffisance alimentaire de la population en matière de qualité de poisson et de bonne conservation hygiénique.

D’où la nécessité aussi d’assurer une chaine de froid et de valeurs constantes. Sur le plan financier, elle donnera un total bilan de 5 milliards 153 millions 434 mille 120 F CFA pour le démarrage de l’agence à l’exercice 2016. Quant au total bilan emplois, il se chiffre à 310 millions 798 mille 830 F CFA et 317 millions 944 mille 252 F CFA pour les ressources. Ce qui fait ressortir une situation de trésorerie excédentaire de 7 millions 145 mille 422 F CFA. Au regard de ce bilan, il est impérieux, pour la directrice de l’Agence de gestion du marché central à poisson de Bamako, que l’Etat prenne toutes les dispositions nécessaires pour le démarrage effectif de ce marché.

Notons enfin que le Japon a formé 110 acteurs de la filière en matière de bonne pratique d’hygiène et 39 en technique de fumage. Alors, à quand le démarrage effectif de ce marché ?

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here