Abdoulaye Balobo Maiga, Directeur Généra de l’AZI-SA : “Vous allez voir bientôt émerger de façon harmonieuse des zones industrielles pour renforcer le tissu industriel au Mali“

L’instance de l’Agence pour l’aménagement et la gestion des Zones Industrielles (AZI) a été renouvelée le mercredi 24 mai 2017, lors de son premier conseil d’administration. C’était au siège de l’agence, en présence des administrateurs. Ainsi à l’issue des travaux, Mme Konaré Nafissatou Guindo a été nommée Président du Conseil d’Administration et Abdoulaye Balobo Maiga comme Directeur Général de l’AZI-SA.
Deux points étaient à l’ordre du jour des travaux de cette première session du Conseil d’administration de l’AZI à savoir : le renouvellement des membres du conseil d’administration et la nomination d’un nouveau Directeur Général. C’est dans cette optique que Mme Konaré Nafissatou Guindo et Abdoulaye Balobo Maiga ont été nommée respectivement comme PCA et DG de l’AZI-SA.
Parlant de l’agence en question, le tout nouveau Directeur Général, Abdoulaye Balobo Maiga a expliqué que l’AZI est une société anonyme qui a été créée par la volonté de l’Etat du Mali d’aller vers l’émergence à travers l’industrialisation. De ce fait, il dira que l’AZIE est donc la société qui met les fondations pour attirer les industriels au Mali par l’aménagement et la mise à disposition des terrains dans tout l’espace désigné pour cet état. Par rapport aux réalisations de l’agence, le Directeur Général a mis l’accent sur les perspectives de l’agence pour le développement industriel du Mali, notamment sur ce qui va être fait par la volonté du nouveau gouvernement en place pour l’aménagement et l’industrialisation de façon intégrée dans tous les territoires du Mali.
« Vous allez voir bientôt émerger de façon harmonieuse des zones industrielles pour renforcer le tissu industriel au Mali », a-t-il déclaré. En ce sens, l’AZI –SA est déterminée à relever des défis d’ici 2018, car l’agence entend réaliser un programme d’aménagement des zones industrielles axé sur deux volets, à savoir : le programme d’aménagement de la zone industrielle de Dialokorobougou, avec une superficie de 200 hectares, elle va servir de deuxième zone industrielle pour le district de Bamako.
Aussi, le deuxième volet de ce vaste programme concerne l’aménagement de dix zones industrielles à travers le Pays. Ce programme prévoit de faire les études de faisabilité pour l’aménagement des zones industrielles des villes suivantes, d’ici 2018. Il s’agit de Ségou pour une superficie de 241 hectares, Kayes 150 hectares, Sikasso 100 hectares, Mopti 300 hectares, Ouéléssebougou 40 hectares, Sanankoroba 200 hectares, Fana 90 hectares, Koutiala 69 hectares, Koulikoro 100 hectares et dans la commune du Mandé soit 200 hectares.
Par ailleurs, notons que les projets d’aménagements qui bénéficient d’un financement seront réalisés en priorité. Ce vaste programme va sans doute permettre au Mali de connaitre une émergence industrielle. Comme l’a déclaré le Président du Conseil d’Administration « Nous avons l’ambition pour le Mali d’aménager au maximum des zones pour que les investisseurs puissent être attirés et créer des projets d’investissements parce que sans des projets d’investissement industriel, on ne peut pas être un pays émergent ».
Ousmane Baba Dramé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here