Premier congrès du syndicat autonome de la police Nationale

Le Syndicat Autonome de la Police Nationale (SAP) a tenu samedi dernier à la Maison Presse, son premier congrès. La cérémonie d’ouverture présidée par le contrôleur général de police Sabane Touré, représentant le DG de la police nationale a eu lieu en présence de Bougouna Dembélé, secrétaire général du SAP, l’Adjudant Souleymane Sanogo et Sidy Tamoura, membres du SAP.

Ont également pris part à ce grand colloque, Chérif Mohamed Koné, président du Syndicat Autonome de la Magistrature (SAM) et Souleymane Diallo, secrétaire général de chauffeurs et conducteurs routiers. Dans son introduction, Bougouna Dembélé a expliqué que le SAP a été créé en se fixant pour objectifs de : former et d’informer les fonctionnaires de la police nationale, d’éveiller la conscience, de veiller à l’application correcte des textes et règlements et à leur amélioration constante ainsi que s’impliquer à l’élaboration et à la mise en œuvre des projets et programmes de développement. Aux dires de Sabane Touré, les assises du SAP sont assurément l’expression d’un droit fondamental du travailleur.

Il a poursuivi en s’adressant aux membres du syndicat que « la Direction Générale de la Police Nationale (DGPN) est convaincue que vos activités et actions auront toujours pour ligne directrice, la sécurité du malien, l’intérêt de la police nationale et du policier ». M. Touré a ajouté que la DGPN compte sur les dirigeants et militant du SAP pour conduire toutes leurs activités et actions dans le strict respect des lois et règlement et de l’éthique. C’est le moins, dit-il, auquel on peut s’attendre de la part des policiers. Pour terminer, Sabane Touré, représentant du DG de la police, a souhaité plein succès au congrès.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here