Mali : le manque de carburant, conséquence de la grève des transporteurs

De nombreuses stations services du Mali sont en manque de carburants. C’est la conséquence de la grève des chauffeurs et conducteurs routiers du Mali qui a débuté il y a près d'une semaine.

Au Mali, de nombreuses stations service sont fermées et devant celles qui sont encore ouvertes, de longues files d'attente. L'essence commence à manquer car les pompes ne sont plus approvisionnées depuis un semaine en raison de la grève des transporteurs.

Parmi leurs revendications : leur inscription au régime de prévoyance pour bénéficier d’une retraite à la fin de leur carrière, mais aussi, la fin du racket des policiers dont ils se disent victimes.

Le gouvernement a fini par céder ce vendredi matin : les transporteurs sont donc prêts à suspendre leur grève et devrait reprendre leur travail dès ce samedi.


Source : Africatime

Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here