26 mai 1962-28 mai 2017 : que de chemins parcourus par l’église famille du Mali !

Le 26 mai 1962, Monseigneur Luc Auguste Sangaré fut ordonné 1er Évêque du Mali nouvellement indépendant au stade Ouenzzin Coulibaly de Bamako. Et le 28 juin 2017, Monseigneur Jean Zerbo, Archevêque de Bamako sera créé Cardinal au Vatican à Rome.
De manière tout à fait inattendue, le Pape François a annoncé, ce dimanche 21 mai depuis la fenêtre de ses appartements où il récitait la prière dominicale du Regina caeli, la tenue, mercredi 28 juin 2017 prochain, d’un consistoire au cours duquel il créera cinq nouveaux cardinaux venus de 4 continents.
«Leur provenance de diverses parties du monde manifeste la catholicité de l'église répandue sur toute la terre», Alleluia Ba Maria, «an bi tanou ki madiamou é min dona ardiana na». Nos premiers remerciements vont bien évidemment à la Vierge Marie de Kita, dont la statue a été faite avec la terre du Mali. Ces nouveaux cardinaux sont : le cardinal Jean Zerbo, 73 ans, archevêque de Bamako (Mali) ; le cardinal Juan José Omella, 71 ans, archevêque de Barcelone (Espagne) ; le cardinal Anders Arborelius, 67 ans, carme déchaussé, évêque de Stockholm (Suède) ; le cardinal Louis-Marie Ling Mangkhanekhoun, 73 ans, vicaire apostolique de Paksé et administrateur apostolique de Vientiane (Laos) ; le cardinal Gregorio Rosa Chavez, 74 ans, évêque auxiliaire de San Salvador (Salvador).
Le Pape François leur remettra donc la barrette cardinalice le mercredi 28 juin, avant de concélébrer avec eux, le lendemain, la messe de la Saints-Pierre-et-Paul, jeudi 29 juin. Il s'agira de la quatrième convocation d'un consistoire extraordinaire voué à la création de nouveaux cardinaux depuis le début du pontificat du Pape François. Il en avait créé 56 lors de trois consistoires en 2014, 2015 et 2016, offrant les premiers cardinaux de l'histoire à de nombreuses nations "périphériques" comme le Lesotho, la Papouasie Nouvelle-Guinée ou encore les Iles Tonga.
Ce "mini-consistoire" de 2017 confirme cette attention portée à des territoires inhabituels, avec la création des premiers cardinaux de l'histoire du Mali, du Laos, du Salvador et de la Suède. «Confions les nouveaux cardinaux à la protection des saints Pierre et Paul, afin qu'avec l'intercession du Prince des Apôtres, ils soient d'authentiques serviteurs de la Communion ecclésiale, et qu'avec celle de l'Apôtre des gentils, ils soient des annonciateurs joyeux de l'Évangile dans le monde entier, et qu'avec leur témoignage et leur conseil, ils me soutiennent plus intensément dans mon service d'évêque de Rome, pasteur universel de l'Église», a exhorté le Pape François.
Merci Seigneur pour ce choix en la personne de l’archevêque Jean Zerbo pour ses actions en faveur du dialogue islamo-chrétien au Mali. C'est dire que ce dialogue est pour le Pape une grande nécessité pour le vivre ensemble des différentes religions ici-bas.
Guillaume Mamadou Hachim DIALLO
****

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here