Otage au Mali : le fils ardéchois de Sophie Pétronin mène l’enquête sur place

Le fils de Sophie Pétronin, humanitaire enlevée au Mali il y a cinq mois par des hommes armés, mène l'enquête à Gao. Sébastien, père de famille qui habite à Orgnac-l'Aven en Ardèche, fait tout depuis Noël pour retrouver sa mère et obtenir des informations.

C'est la première fois que Sébastien, 48 ans, prend la parole. Le fils de Sophie Pétronin, qui habite à Orgnac-l'Aven en Ardèche, a accepté d'accorder une interview à France Bleu Drôme Ardèche. Depuis l'enlèvement de sa mère au Mali, il y a cinq mois, il vit dans l'angoisse et mène lui-même l'enquête sur place.

Cinq mois d'angoisse

Sophie Pétronin, humanitaire de 72 ans, a été enlevée le 24 décembre dernier, à Gao, au nord du Mali, par des hommes armés. Sophie Pétronin dirige l'ONG Aide à Gao au Mali où elle habite depuis de nombreuses années. Elle a fait construire une maison à Gao il y a une quinzaine d'années et a adopté là bas une fille qui a aujourd'hui quatorze ans."Ma mère ne prenait aucun risque, sa vie est là bas depuis très longtemps, les habitants de Gao que j'ai rencontrés sont aussi choqués et tristes que nous en Ardèche" explique Sébastien.

Depuis Noël, Sébastien qui vient avec sa femme et ses trois enfants à Orgnac-l'Aven vit dans l'angoisse. "Je pense à ma mère tout le temps, même la nuit ; chaque jour qui passe est sûrement un jour de souffrance pour elle".

"On fait régulièrement des minutes de silence à table avec les enfants en pensant à elle"

"Mon dernier enfant, qui a huit ans, est très triste ; c'est sa mamie guimove et il est très peiné" explique Sébastien.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here