Mois de Ramadan : La bonne initiative du collectif des acteurs des marches

Le mois de Ramadan est paradoxalement une période de grandes dépenses dans notre pays. Pour soulager un peu la population des multiples charges liées au carême, le Collectif des acteurs des marchés du District de Bamako a organisé, samedi dernier au pavillon du Stade Omnisport Modibo Kéita, une distribution gratuite de sucre.
La cérémonie était présidée par le président du Collectif Abdoulaye Cissé, en présence du coordinateur des chefs de quartier de Bamako, parrain de la cérémonie, El hadji Bamoussa Touré, du secrétaire chargé des équipements marchands, El hadji Cheick Oumar Gadjogo et des représentants de plus de 60 marchés du District de Bamako. Selon Abdoulaye Cissé, la 2è édition de distribution gratuite du sucre à la population par son organisation ne se limite pas seulement à la donation gratuite du sucre mais elle vise, par delà, l’accompagnement de la réconciliation et de la paix mais aussi à ressouder le tissu social, promouvoir le dialogue social en ce mois béni.
Aux dires du président du Collectif, l’année dernière, 15 tonnes de sucré ont été reparties entre les gens. Et cette année, il y a 2 tonnes de plus, soit 17 tonnes de sucre pour un coût global de 10 millions de Fcfa.

Pour sa part, le secrétaire chargé des équipements marchands a souligné que le bilan de cette année est très encourageant au regard des actions en cours. Il s’agit essentiellement de l’information et de la sensibilisation pour une plus grande adhésion à l’identification fiscale, la mise en place progressive des bureaux communaux, la recherche de formation et de titres fonciers pour les marchés du District de Bamako. « C’est vrai que tous les membres n’ont pas les mêmes activités, les mêmes capitaux, en tant que responsable du bureau, on est obligé de venir en aide pour permettre à la population de passer un bon mois de carême » a-t-il ajouté. Il a aussi déclaré que la distribution de sucre se fait entre les bureaux communaux dans lesquels les représentants de plus de 60 marchés vont faire la répartition entre les différents quartiers.

Pour terminer, le secrétaire a exprimé toute la joie des membres du Collectif qui se bat pour que les marchés soient modernisés. Le parrain a salué cette initiative. Il a souhaité que la générosité du Collectif fasse des émules. Pour lui, le regroupement des acteurs des marchés a donné une dimension particulière au Ramadan, un mois de piété accrue, de solidarité véritable, de générosité sincère, de partage fraternel, d’amour du prochain mais surtout de pardon. Le coordinateur des chefs de quartier a aussi saisi l’occasion pour saluer la participation massive des braves femmes, ces Maliennes qui n’ont jamais baissé les bras au sein du regroupement. Il a apprécié l’accompagnement des femmes sont toujours là chaque fois que l’homme réussit quelque chose de grand.

Pour le secrétaire administratif du Collectif des acteurs des marchés du District de Bamako et vice-président du marché de N’golonina, Bourama Mariko, son organisation est venue justement pour sauver les marchés parce que les commerçants veulent se prendre en charge. Pour lui les commerçants sont des laissés-pour-compte alors qu’ils apportent beaucoup.
Issiaka DIABATE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here