CAN U17 : Ce qu’il faut retenir du tournoi

3 victoires, 2 matches nuls, 9 buts marqués et 2 encaissés. Tel est le bilan des Aiglonnets qui ont été sacrés champions d’Afrique pour la deuxième fois d’affilée, le dimanche 28 mai à Libreville (victoire 1-0 contre le Ghana). Après donc Baye Ba, vainqueur de la précédente édition au Niger (2015) et premier entraîneur malien à soulever un trophée africain avec une sélection nationale, le technicien Jonas Komla est devenu le deuxième à offrir une couronne continentale au Mali.

Cerise sur le gâteau pour notre pays, le longiligne défenseur central des Aiglonnets, Abdoulaye Diaby, impressionnant tout au long du tournoi, a été désigné meilleur joueur de la CAN. Avec ce sacre, le Mali rejoint au palmarès le Ghana (1995, 1997), la Gambie (2005, 2009) et le Nigeria (2001, 2007). Au total, 8 sélections ont pris le départ de cette 12è édition de la CAN U17 : le Gabon, la Guinée, le Cameroun le Ghana (groupe A), le Mali, le Niger, la Tanzanie et l’Angola (groupe A). Avec 21 buts, le groupe A a été plus prolifique que le groupe B et on remarque que plus de la moitié des buts ont été marqués contre l’hôte du tournoi, le Gabon (11 buts encaissés en 3 matches). La sélection gabonaise a complètement raté sa CAN et n’a jamais existé dans ce tournoi. Le Mali, le Ghana et la Guinée ont terminé avec la meilleure attaque de la compétition (9 buts marqués, chacun, en 5 rencontres).

Au total, 40 buts ont été marqués en 16 rencontres, soit une moyenne de 2,56 buts par match. En 2015, les filets avaient tremblé 45 fois, soit une moyenne de 2,81 par rencontre. Il convient de dire que le plus grand nombre de buts inscrits au cours d’une rencontre est à mettre à l’actif du Mali qui a atomisé l’Angola 6-1, lors de la 3è journée des matches de groupe. Au classement des butteurs, l’attaquant guinéen, Djibril Fandjé Touré, sociétaire de l’Académie Horoya AC de Conakry, s’est classé premier avec 6 réalisations. Il devance le ghanéen Éric Ayiah (5 buts) et le jeune canonnier des Aiglonnets, Hadj Dramé qui a planté 3 buts. Cinq matches se sont soldés par des résultats nuls : Mali-Tanzanie (0-0), Angola-Niger (2-2), Guinée-Ghana (0-0), Ghana-Niger (0-0) et Mali-Guinée (0-0). Les quatre premiers du tournoi, à savoir le Mali (champion d’Afrique), le Ghana (vice-champion), la Guinée (3è) et le Niger représenteront l’Afrique à la prochaine Coupe du monde U-17 prévue du 6 au 28 octobre en Inde.

Seïbou S. KAMISSOKO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here