Cabale contre le nouveau cardinal Jean Zerbo: Du pétard mouillé !

L’unique africain nommé au titre de cardinal cette année par le Pape François , Jean Zerbo avec certains de ses homologues de la Conférence Episcopale du Mali(CEM), sont curieusement accusés de détournement de fonds par le journal le ‘’Monde Afrique’’. Une révélation inopportune, infondée et sans intérêt.
Comme de la fumée, l’article des deux journalistes maliens publié dans le ‘’Monde Afrique’’ le mardi 30 Mai n’a fait son effet sur les réseaux sociaux, que durant un tout petit laps de temps. Le temps pour les esprits éclairés de saisir qu’il ne peut s’agir que d’une cabale médiatique sur fond d’égoïsme avoué à l’encontre d’un homme de Dieu dont la crédibilité ne souffre et n’a jamais souffert d’une moindre ambigüité auprès de ses compatriotes.
Ledit article, selon ses auteurs, tire sa source d’un document nommé ‘’Swissleaks’’. Un simple alibi pour tenter de salir Jean Zerbo et certains de ses homologues de la CEM d’avoir détourné l’argent des fidèles chrétiens catholiques maliens pour le faire loger dans une banque Suisse.
Après lecture et analyse, de nombreuses personnes ont vite découvert la vraie intention de ceux qui sont derrière cet article. A savoir, embrumer l’éclat de la brillante nomination de Monseigneur Jean Zerbo au titre de cardinal. Alors que, la loyauté et la probité de l’homme font l’unanimité auprès des Maliens et de la communauté internationale des chrétiens. Ce n’est pas fortuit que dès l’annonce de sa création en qualité de Cardinal des messages de félicitations ont fusé de partout.
Tout le Mali a accueilli chaleureusement cette bonne nouvelle qui l’honore à plus d’un titre, ainsi que l’attachement du Pape François au Mali. Pour rappel, le Pape François dans son annonce, concernant Jean Zerbo, avait fait cas du rôle que l’homme a joué dans l’apaisement du climat social, ainsi que de ses efforts multiples et multiformes dans le cadre du processus de paix dans notre pays. Pourquoi ce n’est qu’après une telle gloire, que des esprits malins s’attèlent à nous sortir cette salade ? D’ailleurs battu en brèche par la Conférence Episcopale du Mali, dans un communiqué rendu public. Dans ce communiqué, elle a clairement démenti l’existence d’un quelconque compte au nom d’un particulier, archevêque-soit-il.
Ainsi, cet article a un relent mensonger et calomniateur. En tout cas les Maliens auront compris que cette révélation, n’est qu’une manœuvre pour salir le nouveau cardinal, le discréditer. Pire, couper le pont de confiance qu’existe entre lui et l’Eglise Catholique d’une part, et d’autre part, porter atteinte à son image auprès de l’opinion nationale et internationale.
Comme l’a dit le ministre Thierno Diallo, il ne peut s’agir que de l‘’’idiotie’’.
Par Moïse Keïta

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here