Programme présidentiel d’urgence Sociale : Plusieurs points d’eau réhabilités à la rive gauche

Accompagné des membres de son cabinet et des services techniques rattachés, le ministre de l’Energie et de l’Eau, Malick Alhousseïni a effectué une visite de terrain, le samedi 3 juin dernier, dans la rive de droite de Bamako. Objectif : s’assurer de l’effectivité des travaux de réhabilitation des Systèmes Hydrauliques villageoises améliorés dans les différents quartiers de Sabalibougou, Niamakoro Fadianbougou, Niamakoro Diallobougou, Niamakoro Section 2.

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que le ministre de l’Energie et de l’Eau, Malick Alhousseini et sa délégation ont été accueillis, le samedi 3 juin dernier, par les populations des quartiers de Sabalibougou, Niamakoro Diallobougou, Niamakoro Section 2, Niamakoro Fadianbougou et Niamakoro Sougoukôrô. Pour cause, dans ces quartiers périphériques de la Rive droite, plusieurs points d’eau sommaire, des systèmes Hydrauliques Villageoises Améliorés (SHVA), en pannes ont été réhabilités, dans le cadre du programme présidentiel d’urgence sociale. La visite du ministre Malick Alhousseini consistait de s’assurer de l’effectivité de la réalisation des travaux de réhabilitation, des châteaux d’eau à Sabalibou, à l’école publique de Niamakoro Diallobougou, au centre de santé de Niamakoro Section 2, à Niamakoro Fadianbougou, au centre de santé de Niamakoro section 1. Les travaux ont consisté à repeindre les châteaux d’eau en état défectueux, à installer de nouvelles bornes fontaines, et remplacer les panneaux solaires qui avaient été volés entre autres. Entièrement financé sur le budget national, d’après le ministre de l’Energie et de l’Eau Malick Alhousseini, les travaux ont coûté 72 millions FCFA. Et d’après lui c’est la première partie des actions d’urgence entreprises dans le cadre du programme présidentiel. Dans la même dynamique, il a annoncé que, dans le cadre de la seconde phase du programme, il est prévu la réalisation de 47 Systèmes Hydrauliques Villageoises Améliorés (SHVA) dans les autres quartiers du district de Bamako, de la ville de Koulikoro, la ville de Gao et ses environs, et la ville de Kidal et ses environs. Des travaux financés par le budget d’Etat qui coûteront d’après le ministre Malick Alhousseini, 2 milliards 200 millions FCFA.

En tout, selon le ministre Malick Alhousseini, l’opération de réhabilitation des points d’eau existant en pannes, et la réalisation de nouveaux SHVA coûteront au budget national environ 3 milliards FCFA.

A la fin de la visite le ministre a exprimé toute sa satisfaction pour la bonne exécution des travaux par la direction régionale de l’hydraulique de Bamako, sous la supervision de la direction nationale de l’hydraulique.

Quant aux populations elles ont toutes salué, le ministre de l’Energie et de l’Eau, Malick Alhousseini, pour avoir allégé leur souffrance.

« Nous travaillons avec lui depuis le temps où il était directeur national de l’hydraulique. Quant il est devenu ministre, il nous a fait la promesse de réhabiliter notre château qui après le lotissement s’est retrouvé au milieu de la route, donc il fallait le déplacer et le réhabiliter. Aujourd’hui c’est chose faite, en plus de cela nous avons eu d’autres bornes fontaines » s’est réjoui, Cissé Arkia Cissé, présidente du comité de gestion de l’eau à Sabalibougou.

Jean Joseph Konaté

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here