Enseignement Sup : A quoi joue l’ambassadeur du Mali au Brésil avec les étudiants Maliens du Venezuela?

Au Venezuela, les étudiants Maliens ne savent plus à quel saint se vouer. A en croire leurs responsables, ils ont urgemment besoin de leurs bourses, car ils ont faim et n’ont rien pour se déplacer…Mamadou Macki Traoré en est pour quelque chose.

Aux dires de nos interlocuteurs, c’est M. l’ambassadeur du Mali du Brésil, son excellence Mamadou Macki Traoré, qui serait à l’origine de cette situation. En effet, c’est au Brésil que les bourses et trousseaux des étudiants Maliens du Venezuela transitent avant d’être diligentés pour paiement. ‘’Depuis le 04 mai dernier, nos sous sont disponibles au niveau de l’Ambassade du Brésil. M. l’ambassadeur nous fait savoir qu’ils n’ont pas les moyens pour venir effectuer le paiement ici au Venezuela soi-disant que le montant est très élevé pour le voyage. Pourtant, au même moment l’Ambassade du Brésil au Mali assure qu’ils peuvent voyager avec autant d’argent pour Venezuela’’, soupirent-ils.

Et d’ajouter qu’avec la crise qui secoue le Pays de Nicolas Madoro : ‘’Nous avons des problèmes d’alimentation, de transport en un mot les besoins de première nécessité. D’où l’urgence de nous faire parvenir nos bourses’’, précisent-ils.

Aux dernières nouvelles, après des promesses non tenues, Mamadou Macki Traoré aurait prévu de venir payer la bourse de 12 étudiants sur 39, sans préciser de date. ‘’Pourquoi viendra-t-il payer seulement 16 mille Euro au lieu des 56 mille Euros décaissés par le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ?’’, s’interrogent les étudiants. Il semblerait également que M. l’agent comptable de l’Ambassade, un certain Seyba en sait quelque chose.

Des sources soutiennent que, le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a d’ores et déjà payé l’intégralité de la somme, malgré un léger retard dans le traitement. ‘’Le 18 janvier 2016, le décret N° 0000073 nous attribuant des bourses complémentaires a été signé. Après cela, le décret N° 0000091 accordant le paiement de 33 0052 500 francs CFA a été signé’’.

‘’Nous interpelons M. l’ambassadeur et son personnel ainsi que le ministre des Affaires étrangère du Mali, pour qu’une solution soit vite trouvée à notre problème’’, ont-ils insisté.

KANTAO Drissa

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here