IBK doit-il brigué un second mandat ?

47

Il est dit quelque part dans un livre très important que chaque chose a son temps et qu’il y a un temps pour tout. Aussi, il y a un temps pour commander et un temps pour cesser de commander. Il faut savoir courir et savoir s’arrêter.

Monsieur le Président,

Le pouvoir use, l’exercice du pouvoir use surtout lorsque l’on est d’un âge avancé. De ce fait, il faut chercher à se reposer et mener une vie paisible. Mon frère, c’est une décision difficile à prendre mais il faut savoir se décider. Parlant d’abord du premier ministre sortant monsieur Modibo Keita, je m’en vais vous dire si j’étais à sa place, je n’aurais jamais accepté d’être premier ministre non pas par manque d’amour pour mon pays, mais parce que chaque chose a son temps et l’âge est irréversible. Quand on mène une retraite paisible, quand on a eu tous les honneurs possibles, Modibo devrait comprendre que malgré ses valeurs intrinsèques indéniables, il ne devait plus s’embourber dans un poste de commandement qui ne lui rapporterait un prestige qu’il n’a pas eu. Oui, dans la vie, personne n’est indispensable. Autant tu fais bien un poste autant un autre le ferait et même mieux peut-être.

Monsieur le Président, très cher IBK, par amour pour vous et compatissant à vos soucis pour ce pays, je vous demande de ne plus solliciter un second mandat qui ne vous ajoutera rien.je sais que la constitution vous en donne le droit mais établissons une jurisprudence. Ceux-là qui tournent autour de vous et qui veulent vous pousser dans ce chemin ne cherchent rien d’autre que leurs intérêts personnels. Sont-ils vraiment vos amis ? Là est la question. Eux, vous diront toujours que vous êtes le plus populaire du Mali. En est-il ainsi ? Les réalités de 2013 peuvent ne pas être celles de 2018.

Mon frère Président, par la grâce de Dieu, lorsque l’on est passé par tous les échelons supérieurs de ce pays, il faut s’en féliciter et dire voilà la double pierre que j’ai apportée à l’édifice de la patrie. Ambassadeur, ministre des affaires étrangères, premier ministre, président de l’assemblée nationale, président de la république, cela n’est pas donné à n’importe qui. Non Monsieur le président IBK, que Dieu vous donne la force de terminer ce mandat en toute beauté et n’en sollicitez plus car la charge est écrasante. Encore une fois, n’écoutez pas ces gens qui rôdent autour de vous qui veulent vous utilisez pour assouvir leur destin machiavélique .Cherchez, cherchez si vous voulez bien. Il n’en manque pas un homme, un fidèle à vous qui ne puisse faire autant. Qu’importe qu’il soit du RPM, d’un parti majoritaire, de l’opposition, l’essentiel est qu’il serve le Mali.

Monsieur IBK, être président dans un pays à problèmes comme le Mali, c’est harassant et ça coupe le sommeil surtout lorsque l’on est convaincu de la lourdeur de ses responsabilités. Il faut savoir ménager et entretenir sa santé qui est exigeante à cet âge quelle que soit les conditions les meilleures de la personne. A un certain âge, il est bien de se reposer.

Monsieur le président je vous aime beaucoup et hors de moi toute idée de m’opposer à vos désirs mais je pense voir plus loin.

M.M Dembélé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here