Polémique autour de la rencontre entre le Président IBK et le Premier ministre israélien

Le tête-à-tête entre le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta et le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, le dimanche dernier en marge des travaux de la 51e conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO, au Libéria, a suscité de vives polémiques, entre détracteurs et partisans.

Selon certains, cette rencontre est très mal appréciée par le monde musulman au regard des exactions commises par l’Etat hébreux contre les Palestiniens. Pour d’autres, cette rencontre va dans le sens de l’amélioration de la coopération bilatérale qui peut être bénéfique pour le Mali.
Sur son compte Twitter, le porte-parole du Premier ministre israélien, Ofir Gendelman a indiqué que Netanyahu a rencontré lors du sommet du président de la CEDEAO le président du Mali, ajoutant que c’est un pays musulman qui n’a pas encore de relation avec « Israël ». Il a confirmé que le Premier ministre israélien a convenu avec le Président malien de booster les relations entre les deux pays. Pour l’heure, les autorités maliennes ont observé le silence autour de la rencontre et ne se sont prononcées sur le sujet malgré la controverse qu’il a suscité.

Rappelons que la capitale du Libéria, Monrovia a abrité le dimanche 4 juin dernier, un sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO. Certains pays comme le Maroc dont la demande d’adhésion devait être examinée et le Niger se sont fait représenter à un niveau inférieur. Ce, pour exprimer leur protestation contre l’invitation adressée par la présidente libérienne, Ellen Johnson Sirleaf au Premier ministre israélien.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here