Basket-ball, championnat national : L’Usfas signe la première victoire

Outrageusement dominée, en première mi-temps, par l’AS Police, l’équipe militaire a réussi à renverser la vapeur au retour des vestiaires pour s’imposer, sur le fil, 93-91, mardi lors de la première journée des Play-offs. La deuxième rencontre qui devait opposer le Djoliba et le Stade malien Dames a été reportée, suite à une coupure de courant

La première journée des Play-offs s’est disputée, mardi dans la salle du Palais des sports. Deux rencontres étaient au programme, à savoir l’explication entre l’USFAS et l’AS Police en Messieurs et le choc des Dames qui devait mettre aux prises le Djoliba et le Stade malien. La première affiche s’est déroulée et elle a tourné à l’avantage des USFASiens (93-91).
Mais la deuxième n’a pu se disputer, à cause d’une coupure de courant qui a touché presque tous les quartiers de la commune IV. La panne est intervenue vers 20h et a duré environ trois quarts d’heure, obligeant ainsi la commission technique de la Fédération malienne de basket-ball (FMBB) à reporter le match. Pour revenir aux retrouvailles entre l’USFAS et l’AS Police, elle a été âprement disputée et a donné lieu à une belle empoignade entre les deux protagonistes. En atteste le score de la partie : 93-91 pour l’USFAS, soit un petit panier d’écart.
L’AS Police peut nourrir des regrets après sa déconvenue, puisqu’elle menait 46-34 à la mi-temps, soit 12 points d’écart. Avec un tel avantage, les hommes de Moussa Sogoré s’acheminaient vers un match facile, mais quelle ne sera la déception de leurs supporters de voir l’équipe s’effondre complètement au retour des vestiaires. Que s’est-il passé pour Ibrahim Koné et ses camarades ? «On avait une chance de prendre notre revanche face à l’USFAS, après les deux défaites concédées contre le même adversaire, lors de la première phase du championnat. Je ne sais pas ce qui est arrivé aux jeunes après les deux premiers quarts temps, mais ça fait mal de perdre comme ça», réagira l’entraîneur de l’AS Police, Moussa Sogoré. «Je ne sais pas si c’est un manque de concentration mais on pouvait gagner ce match et prendre notre revanche sur l’USFAS. Je félicite tout de même mes joueurs pour leur prestation. Nous allons continuer à nous battre pour la suite de la compétition», assurera le technicien.
«Je m’attendais à cette réaction des Policiers et je savais que le match allait être difficile. De toute façon, les matches des Play-offs sont comme des finales. Il faut être au top pour espérer gagner. Aujourd’hui, mes joueurs ont répondu présents et je les félicite pour leur succès», dira l’entraîneur de l’USFAS, Lieutenant El Hadji Dicko. «Les deux premiers quarts temps ont été difficiles pour nous, mais l’équipe a su réagir au retour des vestiaires. Elle est revenue dans le match et s’est logiquement imposée. Je pense que nous méritons cette première victoire», renchérira le technicien qui signe ainsi son troisième succès de rang face à l’AS Police, après la double victoire de la phase initiale du championnat. Cette confrontation entre l’USFAS et l’AS Police a commencé à basculer pour les militaires, à quatre minutes de la fin du troisième quart temps. En ce moment, les Policiers menaient 58-56 au tableau d’affichage et, malgré le forcing des USFASiens, ils boucleront le quart temps avec trois points d’avance (70-67).
Au dernier quart temps, les hommes de Moussa Sogoré tenteront de casser le rythme de la partie, mais il en fallait plus pour espérer stopper l’USFAS. Sous la houlette d’un Ousmane Koné intenable, les Militaires vont, rapidement, refaire leur retard, avant de passer devant, pour la première fois, à 5 minutes de la fin du match (75-74). A partir de cet instant, la confiance changea de camp : l’AS Police assistera impuissante à la démonstration de l’USFAS qui portera même le score jusqu’à 6 points d’écart (80-74). On pensait alors que les carottes étaient cuites pour les Policiers, mais les hommes de Moussa Sogoré n’avaient pas encore dit leur dernier mot. Ils se réveilleront dans les ultimes minutes de la rencontre et aligneront quelques paniers qui leur permettront de revenir à 93-91. Ce sera le score final de cette première journée des Play-offs qui voit ainsi l’USFAS prendre une courte avance sur l’AS Police dans la course au titre de champion du Mali.
Il faut rappeler que la compétition se joue au meilleur des cinq matches et que l’équipe qui totalisera trois victoires sera sacrée championne du Mali 2016-2017. Cela revient donc à dire que l’AS Police a encore quatre journées pour se racheter et, éventuellement, renverser la situation face à l’USFAS. Chez les Dames, en revanche, la première journée a été reportée à une date ultérieure et la compétition devait reprendre, hier, avec la deuxième journée.
Seïbou S. KAMISSOKO


Source : Africatime

Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here