Sacre des cadets maliens à Libreville : Mohamed Magassouba, l’homme de l’ombre

Pour la deuxième fois consécutive, les cadets maliens ont été sacrés champions d’Afrique de leur catégorie à l’issue d’une finale âprement disputée face à l’équipe cadette du Ghana. C’était dans l’après-midi du dimanche 28 mai dernier. Si tout le monde est d’avis que le duo Jonas Komla et Bourama Blen Traoré a fait un travail remarquable, des spécialistes du football national n’hésitent pas à rappeler l’apport ô combien important du DTN, Mohamed Magassouba. Il est tout simplement le héros de l’ombre.

Si Jonas Komla et Bourama Blen Traoré, respectivement Coach des cadets et son adjoint ont été souvent vus sur les petits écrans, de nombreux observateurs retiennent également l’apport méthodique et technique de l’ancien entraineur des Diables Rouges du Congo, Mohamed Magassouba, actuel Directeur Technique National du Mali, considéré comme le héros de l’ombre.

Déjà pressenti pour succéder à Alain Giresse au poste de sélectionneur de l’équipe nationale de football sénior, Mohamed Magassouba, qui avait déjà coaché l’équipe A du Congo Brazza, les Diables Rouges, dans les années 1990, joue bien son rôle de Directeur Technique National du Mali.

En plus d’avoir largement contribué à la formation professionnelle des entraîneurs locaux, le DTN épaule aussi ses jeunes poulains dans leurs sorties internationales.

C’est ainsi que, révèle un membre de la délégation malienne à la CAN U17 Gabon 2017, alors qu’il n’était pas sûr d’aller à Libreville, il a été demandé à Magassouba de rejoindre l’encadrement technique des Aiglonnets à l’issue de la première sortie du Mali face à la Tanzanie et qui s’était soldée par un match nul vierge. Depuis qu’il a rejoint l’encadrement technique, l’équipe n’a cessé de progresser et de monter en puissance jusqu’au sacre final.

Amaye Maki

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here