L’honorable, Me Zoumana N’tji Doumbia à propos de la procédure d’examen du projet de loi portant révision de la constitution : « La Commission des lois a procédé à l’organisation des séances d’écoute de 400 personnes ressources au Mali… »

Le projet de loi de la révision de la Constitution du 25 février 1992 adoptée par les députés par 111 voix pour et 35 contre fait couler des encres et salives. La majorité présidentielle était face à la presse à la fin de semaine à la Maison de la presse pour expliquer les avantages el les motivations de révision constitutionnelle qui date de 25 ans.

Selon le président de la Commission des lois de l’Assemblée nationale, Me Zoumana N’Tji Doumbia, cette loi votée contient beaucoup d’innovations et prend en compte les aspirations du peuple malien. Puisque selon lui dans la procédure d’examen de ce projet de loi portant Révision de la Constitution de 1992, la Commission des lois a procédé à l’organisation des séances d’écoute de 400 personnes ressources au Mali. Parmi ces 400 personnes ressources écoutées par la Commission des lois : des anciens Premiers ministres; des anciens Présidents de l’Assemblée Nationale; les ministres de l’Administration territoriale, de la Justice, Garde des sceaux, du Travail et de la Fonction publique, chargé des relations avec les Institutions, des Droits de l’homme et de la réforme de l’État; les responsables des partis politiques; les représentants des organisations de la société civile; les chefs coutumiers et les chefs des confessions religieuses; des constitutionnalistes et spécialistes en droit public; les ordres professionnels judiciaires et les responsables des centrales syndicales.

Le président de la Commission des lois de l’hémicycle a conclu son intervention en appelant les Maliens à voter massivement OUI le 09 juillet prochain.

Son appel sera-t-il attendu ?

Rien n’est moins sûr !

Agmour

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here