Politique : « La constitution peut rester invariable lorsque les populations le veulent» dixit Dr Abdoulaye Sall

« La réflexion et l’action pour la consolidation de la démocratie dans notre pays par le traitement du passé » tel était le thème de la conférence agencée par le Cercle de Réflexion et d’Information pour la consolidation de la démocratie au Mali (CRI-2002), le jeudi dernier. Elle était animée par le président de ladite association, Dr Abdoulaye Sall.

L’objectif de cette conférence était d’informer les uns et les autres sur le concept et la reforme de la constitution et même le referendum.

Dans son allocution introductive, Dr Abdoulaye Sall a fait un rappel historique sur les concepts fondateurs et fédérateurs de la démocratie au Mali à travers les constitutions « de la 1ère République du 22 septembre 1960 ; de la 2e République du 2 juin 1974 et de la 3e République du 25 février 1992 » dont il certifie que le dessein de ces traitement était de garantir les mémoires des maliennes et des maliens. Il a fait savoir que la constitution est la loi fondamentale à travers laquelle est organisée la démocratie.

C’est ainsi qu’il amplifie que le gouvernement ne peut et ne doit modifier la loi fondamentale sans questionner son peuple car la démocratie est composée par cinq escales particulièrement l’information, la participation, l’implication, la responsabilisation et l’autonomisation.

Au terme de ces analyses, Dr Sall conclura en disant que dans un pays comme le Mali en état de crise actuellement, ce temps n’est pas valable pour une révision constitutionnelle.

Abdoul Karim Hadji SANGARE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here