Unité de production de pâtes alimentaires de la SONALIM : Un travail de qualité

L’unité de production de pâtes alimentaires de la Société Nouvelle Alimentation a une capacité de production de 20 000 tonnes de pâtes par an

La Société Nouvelle Alimentation (SONALIM), une société spécialisé de la fabrication des pâtes alimentaire telle que le Spaghetti et Macaroni PASTA PRIMA et PASTA DOUMAN, a reçu le vendredi 9 juin 2017, dans la matinée la visite du ministre du Développement Industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim. Il était accompagné par plusieurs membres de son cabinet, ainsi que certaines responsables des structures relevant de son département. Le ministre et sa délégation venaient ainsi s’enquérir les conditions de travail de cette unité industrielle, ainsi que le mode de fonctionnement. A son arrivée sur le site de l’unité, le ministre et sa délégation ont été accueillis par le Directeur général, de la SONALIM, Hama Daou Sylla, entouré par plusieurs travailleurs de l’entreprise. Après les salutation d’usage, le ministre et les responsables de la société ont eu un bref entretien de quelques avant la visite de l’installation.

Au cours de cet entretien, le Directeur général de la Société a fait une brève présentation de sa société. Cette unité de production de pâtes alimentaire a expliqué Hama Daou Sylla est installée au Mali depuis 2016, à Dialakorobougou dans la commune de Mountougoula, cercle de Kati. Elle est bâtie sur une superficie de 2.5 hectares. L’unité a une capacité de production de 20 000 tonnes de pâtes par an. Le coût total de l’investissement s’élève à 12 milliards de FCFA avec une création d’emplois de l’ordre de 180 permanents et 50 temporaires.

Les principaux produits sont les Spaghettis et Macaroni Pasta Prima et Pasta Douman. Hama Daou Sylla a aussi saisi l’occasion pour évoquer quelques difficultés auxquelles l’entreprise est confrontée. Il s’agit entre autres, des difficultés d’écoulement de la production locale sur les marchés ; difficultés d’exportation vers les pays voisins ; difficultés d’accès au site ; le manque d’infrastructures adéquates ; difficultés de commande publique. A cet effet, il a suggéré au ministre la protection de nos produits à la concurrence étrangère. Il a aussi sollicité l’appui du département pour l’exportation des produits de l’entreprise dans tous les pays de la CEDEAO.

Le ministre du Développement industriel, se dit très satisfait de la qualité de la production de cette usine doté des machines de la dernière génération. Il a aussi, salué et remercié, le Directeur général et tout son staff pour initiative de l’installation de cette unité de production de pâtes alimentaires qui a une capacité de couvrir le besoin national. Le ministre Mohamed Aly Ag Ibrahim a donné l’assurance que tout sera mis en œuvre pour la protection de nos produits locaux, ainsi que leurs écoulement vers les autres pays de l’UEMOA et de la CEDEAO.

Signalons que cette unité industrielle paye environ un milliard de FCFA au service de la Direction générale des impôts.

AMTouré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here