Mali: un quatrième Casque bleu retrouvé mort suite aux attaques du 8 juin à Kidal

Le corps d'un Casque bleu qui était porté disparu suite à l'attaque contre une position de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) le 8 juin à Kidal, dans le nord du pays, a été retrouvé mort lundi non loin du lieu de l'attaque.
"Le bilan des victimes de l'opération terroriste menée contre les Casques bleus s'élève ainsi à quatre morts et huit blessés. Les blessés ont été traités à l'hôpital de la MINUSMA à Kidal et leur condition est stable", a précisé la MINUSMA, citée par l'ONU dans un communiqué publié lundi.
La MINUSMA a présenté ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes, au gouvernement et au peuple guinéens.
Vendredi, la MINUSMA avait annoncé que trois Casques bleus de la MINUSMA avaient été tués et huit autres blessés lors d'une double attaque.
La MINUSMA a dénoncé des attaques "lâches et abjectes" contre son personnel et "la mise en danger de la population civile".
Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a également condamné les deux attaques et réitéré que les attaques contre des Casques bleus des Nations Unies peuvent constituer des crimes de guerre. Il a demandé que les auteurs de cette double attaque soient rapidement traduits en justice. F

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here