Marche contre la révision constitutionnelle : Modibo Sidibé, président des FARES prend un coup de soleil

56

Le Samedi 17 juin 2017, des habitants de Bamako et environnants sont sortis massivement pour battre le pavé à l’appel de l’opposition, de la société civile et de la plateforme. Les manifestants étaient estimés à plus de 75 milles personnes. Etaient présents des chefs des partis politiques de l’opposition comme Soumaila Cissé, Modibo Sidibé,Tiébilé Dramé , Mamadou Sidibé du RPVM FASOKO et quelques leaders Religieux comme Chouala Bayaya Haidara, des associations du Mali, des jeunes des femmes comme enfants. Tout ce monde était venu pour dire assez à la mauvaise gérance du pays. Malgré la canicule du jour et le jeûne, les maliens sont sortis pour démontrer une fois de plus leur patriotisme et leur amour pour leur pays.

A cette marche exténuante, les participants sont allés jusqu’au bout de leur parcours. A cette marche quelque chef de partis ont eus des malaises à cause de la forte chaleur et le jeun. C’est le cas de Modibo Sidibé qui a failli s’affaisser lors de la marche . Il sera transporté en urgence, suant à grosses gouttes vers une structure hospitalière.

L’objet de cette sortie massive était pour dire non à la révision constitutionnelle. On pouvait lire sur les banderoles des slogans comme « Touche pas à ma constitution », « An tè abana », « sauvons le Mali », « Non c’est Non », « Non au referendum », « carton rouge IBK », « Non à la monarchie ».

Mariam Dite Mama Diarra

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here