Le pouvoir aurait loué et immobilisé 500 sotrama, samedi dernier, pour ne pas avoir à transporter les marcheurs

Les chauffeurs de Sotrama se seraient frotté les mains samedi dernier, jour de la grande marche organisée par le Mouvement « An Tè A Bana » pour protester contre le projet de révision constitutionnelle, initiée par le Chef de l’Etat.
Selon nos informations, près de 500 sotrama auraient été loués à raison de 20.000 CFA l’unité. Puis, immobilisés dans les différentes gares, sur instruction du pouvoir, pour empêcher les manifestants de rejoindre le lieu de regroupement des manifestants. Du moins, si l’on en croit une source, généralement, bien informée. Malgré cette dépense colossale, estimée à plusieurs millions de nos francs, la marche de samedi aura été un succès. De mémoire de Malien, même la révolution de mars 1991, à l’origine de la chute du régime dictatorial du Général Moussa Traoré, n’a pareille mobilisation.
Considérée comme une véritable démonstration de force, la marche de samedi dernier sonne comme le début de la disgrâce d’un régime, désormais, aux abois.

Oumar Babi

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here